POLITICS

Mélissa Nicolas-Rembotte sonne la fin de la partie avec la Team Gibbs 2022

Mélissa Nicolas-Rembotte sonne la fin de la partie avec la Team Gibbs 2022

19 July 2022
En début de séance du conseil territorial de vendredi dernier, le président Louis Mussington a annoncé avoir acté la démission de la conseillère territoriale Mélissa Nicolas-Rembotte de la Team Gibbs 2022, adressée la veille, jeudi 14 juillet, à son chef de file, Daniel Gibbs.
Ambiance froide vendredi 15 juillet sur les bancs de l’opposition de la séance plénière du Conseil territorial, du côté de la Team Gibbs, où les conseillers Daniel Gibbs et Mélissa Nicolas-Rembotte siègent côte-à-côte. Pas un regard, pas une parole échangés entre les deux élus. La veille, jeudi 14 juillet, Mélissa Nicolas-Rembotte a adressé à Daniel Gibbs, représentant de la TG2022, sa démission au sein du groupe.
 
La Team Gibbs 2022 ne peut plus prétendre à former un groupe politique
Une démission qui a eu pour conséquence l’annulation d’un point qui était inscrit à l’ordre du jour de cette séance plénière de vendredi, relatif à la constitution des groupes d’élus et la mise en place des moyens humains, matériels et financiers pour leur fonctionnement. En effet, pour exister en tant que groupe politique au sein de l’assemblée, le règlement impose qu’il soit constitué de cinq élus minimum.
Avec la démission de la conseillère Nicolas-Rembotte, le groupe politique Team Gibbs 2022 tombe à quatre élus territoriaux et ne peut donc plus prétendre à être un groupe politique, ni percevoir les moyens dédiés.
 
Un rapprochement qui n’aura duré que quelques mois
 
Pour mémoire, en ouverture de campagne pour les élections territoriales, l’alliance entre Mélissa-Nicolas Rembotte et la Team Gibbs 2022 avait quelque peu créé la surprise, voire l’étonnement. En effet, la plume critique du journal Saint-Martin’s Week, auquel Mélissa Nicolas-Rembotte collaborait à l’époque, à l’égard de la gouvernance 2017/2022 menée alors par le président Daniel Gibbs soulevait quelques interrogations face à ce rapprochement…
Un rapprochement pourtant bien acté puisque Mélissa Nicolas-Rembotte figurait en seconde position sur la liste Team Gibbs 2022 déposée pour les élections territoriales. La suite a été écrite par le résultat sorti des urnes : la Team Gibbs 2022 a perdu l’élection au second tour face au RSM-A et a remporté 5 sièges sur les 23 qui constituent l’assemblée territoriale : Daniel Gibbs, Mélissa Nicolas-Rembotte, Philippe Philidor, Marie-Dominique Ramphort et Alain Gros-Désormeaux.

La Conseillère continuera de siéger sur les bancs de l’opposition
 
Par un courrier adressé aux rédactions, la Conseillère territoriale Mélissa Nicolas-Rembotte justifiait sa décision par « des valeurs qui étaient partagées par le groupe durant la campagne des territoriales », mais qui selon elle « ne se seraient pas imposées au-delà de celle-ci. Je pense ici notamment à la transparence, au travail dans la collégialité, au respect de la démocratie, à la quête de performance au bénéfice du territoire et dans le respect du mandat qui nous est confié », explique-t-elle. Et les plus fortes raisons invoquées par la conseillère territoriale dans son courrier relèvent justement « des moyens que la Collectivité peut octroyer aux groupes d’élus comme au profil du, de la ou des collaborateurs d’élus recrutés au bénéfice du fonctionnement du groupe. Ces sujets ne sont pas légers et certaines pratiques passées ont d’ailleurs su éveiller ma vigilance. Ils auraient mérité d’être traités rapidement après l’élection comme sollicité d’ailleurs par plusieurs membres du groupe pour que nous puissions nous mettre au travail rapidement dans des conditions saines, participatives et transparentes (…) ». Lesquels sujets qui constituaient la délibération proposée au conseil territorial de vendredi dernier…
La Conseillère Nicolas-Rembotte de conclure qu’elle resterait sur les bancs de la minorité, indépendamment de la TG 2022.

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.