POLITICS

Une nouvelle enseigne devrait venir remplacer celle du magasin Camaïeu situé à Cole Bay, dans les prochains mois.
Une nouvelle enseigne devrait venir remplacer celle du magasin Camaïeu situé à Cole Bay, dans les prochains mois.

Liquidation judiciaire des magasins Camaïeu : Quid de l’enseigne située à Cole Bay ?

14 October 2022
Mercredi 28 septembre dernier, le tribunal de commerce de Lille prononçait la liquidation judiciaire de Camaïeu, impliquant la fermeture définitive et sans délai de quelque 512 de ses magasins. Une décision qui a priori n’impacte pas directement le magasin franchisé située à Cole Bay, au sud de l’île, mais qui de facto sera dans l’obligation de changer d'enseigne dans les prochains mois. Explications
Le tribunal de commerce de Lille n'a pas cru au plan de la dernière chance pour sauver le géant du prêt-à-porter féminin, Camaïeu. Fragilisée par des loyers impayés de la période Covid, qu'un arrêt de la cour de cassation l'obligeait à régler, la société a en outre été victime en juin 2021 d'une cyberattaque la paralysant pendant quatre mois et se soldant par une perte de 40 millions d'euros, sans oublier le contexte de crise. Accusant alors une dette de 240 millions d’euros, la société avait été placée en redressement judiciaire le 1er août dernier, avec une période d’observation de six mois. Un point d’étape était prévu à l’issue des deux premiers mois pour vérifier que la société n'avait pas créé de nouvelles dettes et qu'elle était capable d'assumer ses échéances d'ici janvier. Cette date était mercredi 28 septembre dernier, et le tribunal a alors constaté ce jour que ses exigences n'avaient pas été respectées. Il a accordé à la société une poursuite d'activité pour trois jours, le temps de liquider les stocks. Quelque 512 magasins ont donc définitivement fermé leurs portes samedi 1er octobre, tournant la page de cette société créée en 1984 à Roubaix et laissant sur le carreau 2600 employés qui seront licenciés en fin de ce mois.

Franchisé, le magasin Camaïeu de Cole Bay n’est pas sous le coup de la liquidation…

Au sud de l’île, à quelques encablures de la frontière de Bellevue et du rond-point du Causeway, ont fleuri il y a un peu plus d’une année, des magasins aux enseignes bien connues sur le territoire national, dont Camaïeu. Contacté, le directeur de la société gérant trois de ces enseignes situées sur ce site de Cole Bay, dont Camaïeu, nous expliquait ne pas être directement lié à cette décision de justice, puisque fonctionnant en franchise et non pas en succursale de l’entreprise nationale. En clair, un magasin franchisé est un magasin indépendant qui « achète » à une marque nationale le droit d’exploiter son image de marque, son concept, son savoir-faire, sa gamme de produits, etc. Mais il reste indépendant et gère son entreprise comme il l’entend. Pour la clientèle toutefois, il n’y a pas de différence entre une succursale et une franchise.

… Mais les stocks ne seront plus réapprovisionnés

Néanmoins, le magasin Camaïeu de Cole Bay va subir indirectement cette décision de justice, puisque les produits de l’enseigne ne seront plus fabriqués et les stocks vont s’épuiser. « Pour l’heure, nous espérons pouvoir récupérer des stocks de magasins qui ont fermé, mais nous n’avons pas encore été contactés par le liquidateur », nous informait le directeur.

Une nouvelle enseigne en février prochain

Une situation évidemment pas viable sur le long terme et la direction nous informait encore être sur le point de conclure avec une autre enseigne qui viendra remplacer Camaïeu d’ici le mois de février prochain. « C’est une très belle enseigne que nous ne pouvons pas encore dévoiler, mais que notre clientèle découvrira en février prochain », conclut le directeur.
Les salariés de Camaïeu Sint Maarten ne seront par conséquent pas concernés par les quelque 2600 licenciements qui sont la conséquence de cette liquidation.

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.