POLITICS

Emmanuel Macron réélu à la présidence de la République Française

Emmanuel Macron réélu à la présidence de la République Française

26 April 2022
Avec 58.5% des suffrages remportés, Emmanuel Macron est réinvesti pour 5 ans comme président de la France. De son côté, sa concurrente pour le second tour de l’élection, Marine Le Pen, n’a convaincu que 41.5% des électeurs. Un second tour marqué par un fort taux d’abstention, s’élevant à 28.2%.
Si le président Macron peut s’enorgueillir d’être, depuis la loi sur le suffrage universel de 1962, le seul président de la 5e République réélu pour deux mandats consécutifs, hors période de cohabitation, sa victoire toutefois nette avec la candidate du Rassemblement National, doit être nuancée par l’écart notablement serré avec l’extrême droite et une abstention élevée. Une victoire qui laisse entrevoir de prochaines élections législatives compliquées pour le chef de l’Etat. Dans une France de plus en plus divisée et où les traditionnels schémas droite/gauche se sont effondrés, il devra choisir un Premier ministre pour mener l’impérieuse bataille qui se profile à l’horizon de juin.
A noter que les français étaient placés devant un choix historique : reconduire le président sortant qui a été loin de faire l’unanimité, en témoignent également les voix collectées par l’Insoumis Jean-Luc Mélenchon au premier tour, ou bien élire pour la première fois une femme, de surcroît de l’extrême-droite, ce qui aurait été une première à double-titre...
Pour mémoire, lors de son élection en 2017, Emmanuel Macron avait annoncé vouloir « tout faire pour que les électeurs n’aient plus aucune raison de voter pour les extrêmes ». Mission ratée a priori. Lors de son discours prononcé à l’issue des résultats annoncés dimanche soir, Emmanuel Macron a promis de se renouveler en profondeur, assurant vouloir placer l’écologie au cœur de ce second mandat.
Quant à Marine Le Pen, avec ce score encore jamais atteint jusque-là par un parti de l’extrême-droite, elle donne rendez-vous aux électeurs pour les élections législatives.
 
La préfecture de Saint-Martin aux abonnés absent pour ce second tour de l’élection
Partout en France et dans ses départements d’Outre-mer, les préfectures se font le relais auprès des organes de presse locaux du déroulement de l’élection, en communiquant sur les taux de participation qui se profilent tout au long de la journée du scrutin, en attendant les résultats prononcés officiellement par le ministère de l'Intérieur. A Saint-Martin, autant le premier jour de l’élection qui se jouait le 9 avril dernier, les rédactions recevaient les informations sur les taux de participation à 17 heures, pour la journée de samedi 23 avril, aucune information n’a été communiquée. Si le mot d’ordre est donné aux préfectures de ne communiquer aucune information relative aux résultats obtenus dans ces territoires dont le jour de l’élection est décalé au regard du horaire avec l'Hexagone, et afin de ne pas influencer les résultats globaux, les taux de participation auraient tout de même pu être communiqués, ce qui aurait peut-être pu inciter les citoyens à plus aller voter … Ce n’est que dimanche 24 avril, après 18 heures, que les rédactions ont reçu de la préfecture de Saint-Martin un lien orientant vers les résultats officiels communiqués par le Ministère de l’Intérieur.

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.