LOCAL LIFE

Stevenson Miller est revenu ravi de sa fabuleuse expérience  parisienne à HEC

Stevenson Miller est revenu ravi de sa fabuleuse expérience parisienne à HEC

24 September 2019
Lors de notre rencontre au mois de juin dernier, ce jeune lycéen nous avait confié son impatience de partir en métropole pour intégrer l’université d’été de cette prestigieuse institution.

C’est la première fois qu’un élève de Saint-Martin a y été admis grâce à ll'aide qu'il a reçue de l'association « Sxm Alumni » qui l’a accompagné dans ses démarches et même bien plus que cela puisque c’est Cécile De Caunes, la présidente en personne qui l’a accueilli et hébergé chez elle durant tout le temps de son séjour. Petit retour en arrière : « Je projetais au départ de faire un stage d’été dans une grande université américaine, à Chicago où ailleurs, puis réflexion faite je me suis dit que la France possédait des établissements dont la réputation n’est plus à faire, alors pourquoi pas tenter l’expérience ? D’autant plus que c’était l’occasion pour moi de fouler pour la première fois le sol du continent européen ». Mais ce n’était pas gagné d’avance pour autant : « Il m’a fallu environ 4 mois pour boucler mon dossier et cela n’a pas été sans mal, car la rédaction d’une simple lettre de motivation nécessite la maitrise de certains codes sans lesquels un candidat ne peut pas être pris au sérieux ».

Une soif d’apprendre
 
Stevenson a rempli tous les critères et il a finalement été sélectionné parmi plusieurs centaines de postulants. « Arrivé à Paris début juillet, j’ai tout d’abord été étancher ma soif de lire à la bibliothèque de Sciences Po en dévorant les principaux auteurs français du 16ème au 19ème siècle, puis j’ai visité quelques musées célèbres et j’ai fini par rejoindre ma classe à HEC où, comme moi, une vingtaine d’étudiants venus du monde entier attendaient fébrilement de rentrer en action ». Le jeune homme a tout de suite constaté que le niveau était très haut, et dès le premier jour il a intégré un groupe afin de présenter un projet commun avec ses camarades sur un thème choisi. « L’efficacité et le soutien des encadrants qui m’ont accompagné tout au long du parcours, m’ont littéralement bluffé ainsi que les moyens qui ont été mis à ma disposition pour que je puisse venir à bout de ce challenge ». Selon ses propres mots il s’est vraiment régalé : « J’ai suivi des cours de géopolitique, d’expression orale ou de méthodologie pour régler les conflits.
Je me suis constitué un réseau qui va me permettre d’avancer beaucoup plus vite maintenant, j’ai des contacts dans le monde entier, c’est fantastique ! ». Le plus grand souhait de Stevenson à l’heure actuelle c’est que d’autres élèves de Saint-Martin puissent comme lui avoir l’opportunité de vivre une telle expérience, quant à lui il ne pense qu’à une chose : être déjà à l’année prochaine pour entrer à l’université pas seulement pour l’été, et le mot de la fin en dit long sur sa motivation et sa philosophie : «On peut choisir d’être acteur ou victime du changement, pour ma part j’ai choisi, et je prends pour exemple la divise de HEC : Osez ! ».

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.