LOCAL LIFE

Saison cyclonique : des moyens conséquents en cas de crise

Saison cyclonique : des moyens conséquents en cas de crise

10 May 2022
Irma, cyclone d’une intensité jamais vue sur terre, a montré la fragilité des territoires insulaires, et Saint-Martin en porte encore les stigmates. Le dernier rapport du GIEC, avec une accélération bien plus rapide que prévue des conséquences du réchauffement climatique ,laisse présager des phénomènes plus nombreux et surtout plus intenses. Une opération inter-armées et internationale sera mise en place pour secourir la population française aux Antilles. Pour tester le dispositif un exercice aura lieu en juin prochain.
La zone Antilles-Guyane est douze fois plus exposée que le reste du monde aux cyclones, mais aussi aux tremblements de terre ou aux tsunamis. Chaque année, les forces armées réalisent un exercice sur le terrain afin de jauger de l’efficacité des interventions de l’armée française en cas de catastrophe naturelle aux Antilles et les capacités de mobilisation de renforts extérieurs en cas de besoins. Sous le nom de code Caraïbes 2022, le dispositif était présenté vendredi dernier en Préfecture par le Contre-Amiral Éric Aymard et la conseillère en communication des forces armées aux Antilles, Pauline Dailcroix, en présence du Préfet Vincent Berton. L’exercice se déroulera du 8 au 17 juin sur l’ensemble des îles concernées.
 
Les moyens de 5 nations
 
Le dispositif est mis en place par cinq états et mobilisera en tout 2500 participants, dont 850 militaires, dix navires et dix avions. Les forces armées déjà présentes aux Antilles (frégate de surveillance Germinal, bâtiment de soutien et d’assistance Dumont d’Urville, patrouilleur La Combattante, hélicoptère Panther et le 33e régiment d’infanterie de marine) seront soutenus par les forces armées basées en Guyane mais aussi par un porte hélicoptère et une frégate légère prêts à partir de métropole en renfort. A l’international les États-Unis, les Pays-Bas (avec une troupe de marine directement dépêchée de Hollande) le Royaume Uni et la République Dominicaine entrent dans le dispositif avec leurs forces armées basées aux Antilles pour prêter main forte si nécessaire.
 
Exercice Caraïbes 2022 : mise au point à taille quasi réelle
 
Le scénario retenu pour cet exercice n’est pas sans rappeler une réalité aux saint-martinois : un premier cyclone d’une intensité modéré, type Maria, touchant la Dominique et impactant les îles du sud, suivi une semaine plus tard d’un phénomène majeur, type Irma, sur les îles du nord. Un scénario bien plus ambitieux que ceux menés jusqu’à présent et quasi grandeur réelle afin de vérifier l’efficacité tant des hommes que du matériel. Il se déroulera sur quatre jours, du 12 au 16 juin sur le site de la Belle Créole, délibérément choisi afin de ne pas impacter la vie des habitants et mobilisera 190 militaires.
Une sorte de révision du problème en quelque sorte avant une probable réalité, un jour ou l’autre. L’armée l’assure, à partir du jour et l’heure de l’identification du cyclone, une petite équipe pourra être mise en place sous 48h avant l’impact puis une montée en puissance en hommes et en matériel avec le dispositif décrit tout de suite après le passage du phénomène.

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.