LOCAL LIFE

×

Warning

JUser: :_load: Unable to load user with ID: 923
Récompense : La Cité scolaire Robert Weinum remarquée au niveau national

Récompense : La Cité scolaire Robert Weinum remarquée au niveau national

24 March 2017

Pour la première fois, un établissement scolaire saint-martinois se distingue dans le classement des lycées généraux et technologiques au niveau national
en se hissant à la première place. Un regard sur Saint-Martin qui change de l’image colportée par de nombreux médias nationaux.

 

Pour Frantz Gumbs, proviseur de la Cité scolaire Robert Weinum, « c’est un sentiment de fierté qui est partagé par l’ensemble des usagers de l’établissement, autant des professeurs que des autres personnels des autres catégories ; les agents des services, les personnels de vie scolaire, les administratifs… ».

Si le sentiment de fierté prédomine chez l’ensemble des utilisateurs de l’établissement scolaire situé à La Savane, « obtenir ce résultat, qui reconnaît un vrai travail, une vraie implication de tous les usagers, nous met aussi une certaine pression, parce qu’une chose est d’être premier, une autre est de le rester ».

Rendre compte des résultats et fournir des éléments de réflexion

Le ministère de l’Education Nationale, publie depuis 23 ans les indicateurs des résultats des lycées de toutes les Académies. Selon le ministère, « il ne s’agit pas de réaliser un classement des lycées, mais de proposer une image de la réalité complexe et relative que constituent les résultats d’un établissement ».
Un indicateur de résultats qui a un double objectif. Tout d’abord, rendre compte des résultats du service public national d’éducation, en diffusant au grand public des éléments d’appréciation de l’action propre de chaque lycée, et ensuite fournir des éléments de réflexion aux responsables et enseignants de ces établissements, pour les aider à améliorer l’efficacité de leurs actions.

Des indicateurs qui offrent une analyse plus fine

Le taux de réussite au baccalauréat, s’il est important, ne prime pas. L’important est de savoir ce que le lycée a « ajouté » au niveau initial de ses élèves. Une valeur qui mesure la différence entre les résultats obtenus et les résultats qui étaient attendus, compte tenu des caractéristiques scolaires et sociodémographique des élèves.
Des indicateurs complémentaires sont établis à partir des résultats des élèves ayant passé le bac et des données liées au déroulement de leur scolarité.
Ainsi, la combinaison de ces indicateurs offre une analyse plus fine que celle du seul taux de réussite au bac des élèves de terminale. Elle évalue la capacité de l’établissement à accompagner les élèves depuis la classe de seconde jusqu’à l’obtention du diplôme.

Le lycée Robert Weinum connaît pour le bac 2016 un taux de réussite de 95%, alors qu’il était attendu un taux de 89 %, lui permettant ainsi d’obtenir une plus-value de 28 points et de figurer en tête du classement.

Une réputation surfaite

Le proviseur Gumbs considère que l’île a une réputation qui n’est pas méritée, « on ne parle de Saint-Martin que lorsqu’il y a des faits-divers, un meurtre, une prise de drogue. Pour dire que c’est un paradis fiscal...
C’est une réputation qui est surfaite et je suis heureux que nous puissions compenser cette réputation en montrant un modèle de ce dont peut être la réussite dans le même milieu où, soi-disant, il y a tellement de difficultés qu’on ne pouvait pas réussir ».

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.