LOCAL LIFE

Meeting international d’athlétisme : un plateau d’exception

Meeting international d’athlétisme : un plateau d’exception

21 April 2017

Le samedi 13 mai prochain, le stade Albéric Richards va accueillir le 13e Meeting international d’athlétisme de Saint-Martin organisé par le club Speedy Plus dirigé par Calvin Bryan.

Cette année, le Meeting va accueillir un très grand plateau d’athlètes internationaux, « c’est la première fois que nous avons une pléiade de vedettes », assure Calvin Bryan. Plus de trente pays participent à cet événement, les trois quarts des athlètes sont des Olympiens et nombre d’eux sont médaillés Olympiques.
Ainsi, en 100 m il y aura la présence, entre autres, des Américaines Kristi Castlin, Nia Ali et Janay Soukup, respectivement médaille de bronze et d’argent à Rio, et médaille de bronze à Londres.
Chez les hommes, le plateau est également relevé avec la participation du Suédois Michel Torneus, médaillé d’argent sur 100 m à Rio, des deux Trinidadiens, Richard Thompson et Lalonde Gordon, respectivement médaillé d’argent sur 100 m à Pékin et de bronze à Londres sur 400 m. A noter également, la présence de la Russe Darya Klishina qui a participé à Rio sous drapeau neutre, à la suite de l’affaire des dopages qui avait eu lieu en Russie.

Une piste marquée dans les deux sens

« J’ai refusé des athlètes au 100 m à 10’’15. Il y en a seulement deux, en France, qui courent en 10’’15 », précise Calvin Bryan pour justifier le haut niveau de la compétition, tout en affirmant, « j’ai une liste d’attente d’au moins 80 athlètes qui attendent qu’une place se libère, et ça dans toutes les épreuves ».

Pour Calvin Bryan ces présences d’athlètes de haut niveau a été possible, notamment, « parce que nous avons donné aux managers et aux entraîneurs, la possibilité d’avoir une piste réversible ». En clair, la piste sera marquée dans les deux sens dans le cas où il y aurait un vent défavorable.
Car pour l’organisateur, « personne ne va courir sur piste avec un vent défavorable, car ils ont besoin de performances pour accéder à de grandes compétitions et à des réunions internationales ».

Trois chronomètres électriques

Etant donné le grand nombre d’Olympiens, un chronométrage électrique va être mis en place. Trois chronomètres vont être amenés sur l’île, un en provenance de Vieux-Habitants, un d’Anguilla et l’autre des USA « avec une double caméra, qui sera placé dans les deux sens au cas où nous inverserions le sens du 100 m ».
Bryan affirme que le meeting de Saint-Martin a fait ses classes, « maintenant il est reconnu et c’est désormais une destination sportive inscrite au calendrier de l’IAAF (International association of athletics federations) ».
Et d’annoncer la présence du président de la Ligue d’Athlétisme des Etats-Unis, et du directeur d’IMG Academy, « le plus grand centre sportif qui reçoit en stage des athlètes du monde entier ».

Faire du Meeting international un événement touristique

Par ailleurs, le responsable de Speedy Plus affirme qu’il est nécessaire de faire de cette réunion internationale un événement touristique. Le président Daniel Gibbs rejoint Calvin Bryan en affirmant que « ce que nous avons souhaité, c’est faire en sorte que si l’on fait un événement d’une telle ampleur, autant le faire bien ». Daniel Gibbs ajoute qu’il faut faire en sorte « que le sport ne soit pas qu’un événement sportif, mais aussi un événement qui crée une demande touristique ».
La compétition commencera le matin par des épreuves pour les scolaires de la partie française et de la partie hollandaise. Participeront également les équipes de Saint-Barthélemy et d’Anguilla. Des équipes formées de 8 jeunes, 4 filles et 4 garçons participeront à des épreuves pour les U8 et les U10. Avant de laisser la place aux épreuves régionales, interrégionales et internationales.
Le budget de la manifestation est de 400 000 euros, et la participation de la COM serait d’environ 120 000 euros, selon Calvin Bryan. Pour les enfants, jusqu’à 12 ans, l’entrée est gratuite toute la journée, pour les adultes la matinée est gratuite aussi mais, pour les autres compétitions, il leur en coûtera 10 €/$.

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.