LOCAL LIFE

La digue de la Marina Fort Louis : Attention, danger !

La digue de la Marina Fort Louis : Attention, danger !

08 July 2019
Très endommagée par l’ouragan Irma en septembre 2017, la digue qui entoure la marina Fort Louis à Marigot, est restée en l’état, avec d’importantes parties en béton qui ont été soulevées par la mer et qui forment aujourd’hui de grosses cassures tout son long. Pourtant, le site est emprunté chaque jour par des promeneurs, des joggeurs et de nombreux enfants qui jouent ou font du vélo. Elle devrait être sécurisée.

Nous avons été contactés sur le sujet par des lecteurs qui formulent leur inquiétude vis-à-vis de la sécurité qui n’est pas observée sur ce site. En effet, aucune barrière pour protéger les endroits où le bitume s'est soulevé, n'a été installée, ni même un panneau signifiant les dangers éventuels tout le long de cette digue. Fort heureusement, aucun accident n’a encore pour l’heure été à déplorer. Nous avons contacté Albéric Ellis, le directeur du Port de Galisbay, devenu gestionnaire de la Marina Fort Louis depuis le début de cette année, en remplacement de la Semsamar. 
Le directeur de l’établissement portuaire nous informait que « les marchés sont en cours eu égard aux travaux de réfection de l’ensemble du site et de son éclairage et que ces travaux seront achevés avant le début de la prochaine saison touristique ». Et ajoutait « être bien conscient des dangers existants, toutefois, les travaux sont prévus d’être réalisés en une seule grosse opération, une fois que les marchés seront sortis ».  Il rajoutait qu’il serait effectivement opportun de signaler par des panneaux les dangers pour les promeneurs sur la digue, ainsi que de circonscrire les parties de la chaussée qui sont cassées, afin de prévenir tout accident. Car si un jour un accident est à déplorer, la question des responsabilités fera forcément surface !     
Pour mémoire, l’établissement portuaire de Galisbay est devenu depuis le 1er janvier dernier délégataire du service public de gestion des Marinas Fort Louis et Port la Royale, de Marigot.  Concernant la Marina Fort Louis, la valeur des biens de retour avait été estimée par l’ancien délégataire, la Semsamar, à 1.6 millions d’euros. 
Au moment du transfert de délégation de service public, il était prévu que la Semsamar rembourse le solde de l’indemnité d’assurance ainsi que les provisions perçues pour gros entretien, à hauteur de 490 000 euros. Ces sommes ont-elles été versées ? La question reste en suspens.

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.