Accueil

Le professeur Éric Clua (au centre), directeur du projet One Shark, marque un requin tigre aidé par le scientifique  néerlandais Tadzio Bervoets (à droite) et Hadrien Bidenbach, chef de projet One-Shark à la Préfecture de Saint-Martin.

Projet One Shark : première mission conjointe à Saint-Martin

05.26.2023

Le projet avait vu le jour en 2020 suite à l’attaque consécutive par un même requin de deux personnes, l’une à Saint-Martin et l’autre à St Kitts. L’idée alors émise était de pouvoir grâce à l’ADN de retrouver ce requin mordeur, sans toutefois décimer ses congénères, essentiels eux à la préservation de l’écosystème marin. Le projet se concrétise peu à peu.

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.