EVENT

Miss France : la couronne en Guadeloupe

Miss France : la couronne en Guadeloupe

20 December 2022
Inès Tessier, la Miss Saint-Martin - Saint-Barthélemy n’a pas réussi à franchir le cap des pré-sélections pour figurer parmi les quinze finalistes à prétendre à la couronne Miss France samedi dernier. Mais les Antilles n’ont pas démérité puisque c’est la Guadeloupéenne Indira Ampiot qui a été élue Miss France 2023 et Miss Martinique, Axelle René, a été élue troisième dauphine.
Indira Ampiot était déjà l’une des miss les plus populaires sur Instagram et la soirée n’a fait que confirmer sa popularité. Les quinze finalistes ont été départagées par le jury et par les téléspectateurs, à part égale. A 18 ans, Indira réalise un rêve, celui de suivre les traces de sa mère qui en 1998 avait été élue 4e dauphine ! La jeune femme vient tout juste de décrocher son bac et se projette, après son année de Miss, dans une carrière de directrice artistique. La toute jeune Miss est d’ores et déjà investie dans des causes qui lui tiennent à cœur et elle est notamment la marraine de l'association Les Amazones Guadeloupe qui vient en aide aux femmes atteintes de cancers. Elle est la quatrième miss de Guadeloupe a remporter le titre.
La nouveauté du concours de beauté, était cette année les conditions de participation. Si pour les 92 élections précédentes, il fallait être une femme, âgée de 18 à 24 ans, mesurer au minimum 1m70, et être célibataire sans enfant, l’époque est révolue. Désormais on peut prétendre à la couronne sans limite d’âge, même mariée avec enfants, avec des tatouages visibles et justifier d’un état civil féminin … ce qui permet aux femmes transgenres de participer. La nouvelle directrice du concours, Cindy Fabre qui remplace Sylvie Tellier à la tête du Comité Miss France, indique que ces nouvelles règles vont dans le sens de l’évolution de notre société.
Malgré tout, les féministe jugent ce concours d’un autre âge et sexiste. L’association « Osez le Féminisme » a engagé une procédure devant les conseil des prud’hommes dont la décision sera rendue le 6 janvier prochain.

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.