ENVIRONMENT

Une antenne qui soulève l’inquiétude des riverains

Une antenne qui soulève l’inquiétude des riverains

28 January 2020
Elle a jailli un beau matin sans crier gare. Installée en toute discrétion la nuit ou au petit matin, l’antenne de télécommunication implantée par United Telecommunications Services Caraïbe (UTS) face à la mer et surplombant la Baie Orientale soulève bien des interrogations. Les riverains se posent des questions quant au choix de l’emplacement et surtout sur les conséquences des émissions d’ondes sur la santé de la population.
 

Les copropriétaires de la Baie Orientale ont fait part de leur mécontentement dans un courrier adressé à la Collectivité en date du 16 décembre, quant à l’installation de cette antenne-relais sur le lieu-dit-Griselle. Le syndic, gestionnaire de l’ASL des Jardins d’Orient Bay, conteste le permis de construire accordé pour cette antenne simplement arrimée sur le toit d’un container. D’autre part, il demande à ce que lui soit fourni une attestation d’innocuité sanitaire. En effet, de nombreuses études ont démontré que les rayonnements artificiels ont un réel impact sur la santé des êtres humains. Le courrier a également été transmis au Tribunal administratif de Basse Terre et à la Préfecture de Saint-Martin.
 
Des questions sans réponses
 
A ce jour, le courrier du syndic des Jardins d’Orient Bay est resté sans réponse. Nous avons demandé à rencontrer les personnes en charge de l’attribution des permis de construire et de l’urbanisme à la Collectivité. Mais là aussi, les demandes sont restées sans suite. De la même manière, l’ANFR (Agence nationale des fréquences) en charge des contrôles, n’a pas souhaité répondre à nos questions, malgré plusieurs demandes, sur l’instruction du dossier en cours et surtout sur les fréquences et puissance des ondes émises.
 
Un permis de construire tacite
 
Les conditions de dépôt du permis de construire ou de la déclaration préalable sont fixées par l’article R.423-1 du code de l’urbanisme. Une personne peut avoir qualité à déposer une demande de permis de construire ou une déclaration sans pour autant être propriétaire. En clair, si le propriétaire donne son autorisation, le locataire, qui peut être une personne morale, peut déposer sa demande. C’est précisément ce qu’a fait la société UTS Caraïbe, locataire d’une parcelle de la famille Beauperthuy. La demande de permis a été faite auprès de la Collectivité et accordée de manière tacite le 16 octobre 2019… cela signifie que la Collectivité n’a pas instruit le dossier et le délai étant arrivé à terme, le permis a été délivré.
 
Une implantation légale

Interrogée, la responsable de UTS pour la partie française ne comprend pas cet acharnement des riverains, qui ont d’ailleurs, de son propre aveu, essayé d'empêcher l'avancement du chantier en tentant des intimidations sur les ouvriers. Hors, UTS est parfaitement dans son droit et a bien effectué toutes les démarches légales. L’installation de l’antenne était déjà prévue en 2017, mais a dû être décalée en raison du passage d’Irma. Le néerlandais UTS Caraïbes (filiale de UTS NV, l'opérateur historique des Antilles néerlandaises) a bien l’accord de l’Arcep (l'autorité de régulation des télécoms) pour son implantation. L’antenne correspond à une nécessité de couverture du territoire en réponse à l’obligation réglementaire prévue dans les licences des opérateurs de téléphonie. Sa construction a pour objectif d’améliorer la couverture sur la partie française de l’île. La demande d’autorisation d’émission a bien été déposée auprès de l’ANFR. Le dossier est en cours d’instruction et pour le moment l’antenne ne peut donc émettre … à suivre !
 

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.