ENVIRONMENT

Sargasses : la saison n’est pas terminée

Sargasses : la saison n’est pas terminée

31 August 2021
Après une courte accalmie les sargasses reviennent insidieusement sur la côte est de l’île. Les sites de Cul de Sac et de la Baie Orientale sont à nouveau impactés par l’arrivée de radeaux. Plus éparses et moins importants, ils devraient cependant continuer de sévir encore dans les deux mois à venir.
Selon la DEAL de Guadeloupe en charge de la surveillance des trajectoires de dérive des radeaux de sargasses, les échouements étaient assez limités jusqu’au 26 août. Les radeaux épars alors localisés à 20 km au nord-est de St-Barthélemy se sont cependant échoués sur la plage de la Baie Orientale entre autres. Pour les jours à venir, le flux est limité mais de petites plaques, non détectables par satellites, continuent d’arriver.
Pour les quinze jours à venir, la DEAL indique que les sargasses visibles entre Sainte Lucie et la Barbade vont passer en mer des Caraïbe impliquant quelques échouements sur le sud de la Martinique. Celles situées en Atlantique à l’est de la Barbade sont actuellement prises dans un gyre (tourbillon marin) et pourraient venir s’échouer sur les côtes des îles de l’arc antillais.
L’Atlantique est toujours chargé en radeaux, notamment au sud des Antilles à l'est de St Vincent, au sud-est de Tobago et loin au large de la Guyane. Elles sont prises dans de multiples gyres et dérives contraire mais … il y a de fortes chances que poussées par les courants, elles viennent s’échouer une fois encore sur les îles françaises dans les deux mois à venir.

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.