ENVIRONMENT

Le plan déchets de la Collectivité

Le plan déchets de la Collectivité

05 November 2021
La réforme des marchés publics, la formation du personnel, le changement de logiciel … 140 marchés sont actuellement en attente d’être passés et concrétisés. Le nettoyage de l’île en fait partie. Le plan déchets de la Collectivité est actuellement en cours de formalisation et trois marchés devraient permettre un retour à la normale dans les six mois à venir.
 
Pascale Alix Laborde, en charge de l’environnement à la Collectivité, a fait un point précis sur l’avancement de ces marchés lors de la conférence de presse du Get Up Clean Up.
Le premier concerne le nettoyage des cimetières, des plages et des espaces verts et le marché de Marigot. Ce marché a été ouvert aux associations de réinsertion professionnelle. Après une mise en concurrence pour l’obtention de ce marché public, la Collectivité procède actuellement à la collecte d’informations complémentaire avant attribution de ce marché dès le début du mois prochain. La remise en place du tri sélectif elle, se fera en deux phases. Les bornes actuellement stockées à l’éco-site car défectueuses, vont être réhabilitées et remises à disposition de la population dans l’attente du nouveau mobilier urbain. De nouvelles corbeilles de tri (poubelles avec les couvercles de couleur selon les déchets) et des bornes pour les apports volontaires (colonnes pour le verre, le plastique et le carton), devraient être livrées et opérationnelles dans le courant du deuxième trimestre 2022.
La déchetterie de Galisbay va se voir dotée de nouvelles bennes (les anciennes, irréparables, ont eu pour conséquence la fermeture du site). La Collectivité va tester des bennes semi-enterrées, dans des endroits stratégiques de l’île à priori au second trimestre 2022. En effet, une réflexion est en cours quant à l’implantation de nouvelles déchetteries, plus petites, mais plus proches des habitants. L’idée serait donc de mettre à disposition de la population des déchetterie de proximité à Oyster Pond, Quartier d’Orléans, Grand Case et aux Terres Basses. Avec de tels dispositifs il sera désormais difficile aux citoyens de ne pas contribuer à la propreté de l’île … d’autant qu’il en va de notre survie sanitaire et économique !
 

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.