EDUCATION

Saint-Martin obtient le label de Cité Educative

Saint-Martin obtient le label de Cité Educative

19 July 2022
Les Cités Educatives ont été mises en œuvre en 2019 dans les Quartiers Prioritaires de la Ville, avec pour objectif d’impliquer tous les acteurs de la communauté éducative à se mettre ensemble pour lutter contre le décrochage scolaire. C’est une première à Saint-Martin qui a obtenu le label et va dans un premier temps concerner toutes les écoles de Marigot, Concordia et Sandy Ground, le Collège Mont des Accord et le Lycée Professionnel Daniella Jeffry.
Les services de l’Education, l’Etat et la Collectivité, représentés respectivement par le vice-recteur Michel Sanz, le préfet délégué Vincent Berton et le président Louis Mussington présentaient mercredi dernier le dispositif, en présence du représentant du comité technique, David Desiage principal du collège Mont des Accords et du chef de projet opérationnel, Kathy Africa. « Une Cité Educative est un dispositif qui permet de coordonner l’ensemble des acteurs qui oeuvrent autour des enfants âgés entre 3 et 25 ans afin d’optimiser la réussite scolaire et professionnelle », expliquait Michel Sanz. En clair, l’ensemble de la communauté éducative, les parents, les associations sportives et autres, les intervenants en périscolaire, les travailleurs sociaux, mais aussi le monde économique, les organismes tels que la Mission Locale, la CAF, Pôle Emploi… tous sont des partenaires qui pourront répondre à des appels à projets lancés par le dispositif et qui seront coordonnés par les comités techniques et opérationnels, avec pour ambition de réduire de façon drastique le décrochage scolaire et parvenir à la réussite scolaire et professionnelle des jeunes.
Le président Louis Mussington dont les actions en faveur de la jeunesse et de sa réussite scolaire et professionnelle arrivent en tête des priorités, s’est félicité de la mise en œuvre de ce nouveau dispositif et a assuré le soutien de la Collectivité, ainsi que la mise à disposition de moyens humains.
Le dispositif bénéficie de subventions d’Etat à hauteur de 300 000 euros par an, reconductibles sur trois années.

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.