EDUCATION

Aéroport de Grand Case, samedi: 17 étudiants en 1ère année de BTS se sont envolés pour rejoindre  la capitale parisienne.
Aéroport de Grand Case, samedi: 17 étudiants en 1ère année de BTS se sont envolés pour rejoindre la capitale parisienne.

Les classes de BTS en stages dans l’Hexagone et en Guadeloupe

22 May 2018

Face à la situation actuelle de complexité économique du territoire, avec des entreprises qui sont en phase de reconstruction, un formidable élan de solidarité s’est mis en place depuis la région Lorraine, afin que les élèves de BTS de la Cité scolaire Robert Weinum soient accueillis dans des entreprises extérieures pour accomplir leur stage en entreprise. 17 étudiants se sont envolés samedi pour rejoindre Nancy, et 4 autres étudiants sont accueillis depuis vendredi par des entreprises guadeloupéennes.

Le lycée de la cité scolaire Robert Weinum accueille depuis la rentrée de septembre des classes de Brevet de Techniciens supérieurs (BTS) en assistant PMI-PME et en comptabilité-gestion. Au total 26 élèves sont inscrits dans ces filières post-bac pour lesquelles des stages en entreprises sont obligatoires dans les programmes. Mais suite au passage de l’Irma, les entreprises saint-martinoises ont eu d’autres questions à gérer que celle d’accueillir en leur sein des élèves stagiaires.

Par un heureux concours de circonstances et de hasard de calendrier, alors que Saint-Martin se faisait malmener par les vents d’Irma, un couple, François et Yvette Hanot, était en visite en Guadeloupe, chez leur fils, qui n’est autre que le directeur adjoint du CROUS Antilles-Guyane, Boris Hanot. François Hanot, ex-proviseur d’un établissement du second degré en Lorraine, et par ailleurs adjoint au maire de la commune de Jaulny (Meurthe et Moselle), ne pouvait rester insensible au sort des élèves de Saint-Martin.

Partenariat entre les CROUS de Guadeloupe et de Lorraine

De retour chez eux, François et Yvette Hanot créent en octobre 2017 l’association Citoyenneté Guadeloupe-Lorraine, et lancent l’opération « aide à la scolarité des élèves de Saint-Martin ». Jouant de leur réseau, en régions Guadeloupe et Lorraine, ils parviennent à mobiliser un formidable élan de solidarité pour venir en aide aux familles et aux élèves sinistrés d’Irma.

Leur objectif premier est celui de participer à la réussite scolaire des élèves de Saint-Martin, malgré les circonstances. Entrant en contact avec la Cité Scolaire Robert Weinum, le Proviseur Christian Rella et la Chef des travaux, Marthe Ogoundélé, leur action s’est focalisée sur les stages à réaliser en entreprises pour ces élèves de classes de BTS.

Des stages, obligatoires pour valider les années d’études de BTS, qui étaient compliqués à organiser à Saint-Martin, eu égard au nombre important d’entreprises sinistrées. Outre des partenariats scellés entre le CROUS Antilles Guyane et le CROUS de Lorraine, l’association est parvenue à réunir des fonds et à mobiliser des entreprises dans les deux régions partenaires, pour accueillir les élèves afin qu’ils puissent faire leur stage en entreprises. Les entreprises de Lorraine ont joué le jeu et ont accueilli ce jour, mardi 22 mai, les stagiaires pour une période de 6 semaines.

13 étudiants à Nancy, 2 à Paris, 1 à Bordeaux et 4 en Guadeloupe

Les treize étudiants ont pris l’avion samedi pour Paris. De là, ils ont été acheminés par bus jusqu’à Nancy où ils ont rejoint leur hébergement dans l’enceinte du CROUS Lorraine. Les frais d’hébergement ont été pris en charge par le CROUS Antilles-Guyane. La ville de Nancy a mis à disposition des étudiants la carte de transport « Pass Nancy ».

Deux étudiants feront leur stage dans des entreprises parisiennes, et un étudiant s’est rendu à Bordeaux. Quatre autres étudiants sont depuis vendredi hébergés au CROUS Antilles-Guyane, en Guadeloupe, pour intégrer des entreprises guadeloupéennes dès cette semaine.
La directrice déléguée aux formations professionnelles et technologiques de la Cité Scolaire, Marthe Ogoundélé et le proviseur du lycée, Christian Rella qui ont été aussi « les chevilles ouvrières » pour que ce projet aboutisse, souhaitent un vif succès à leurs étudiants dans cette nouvelle expérience et espèrent vivement pouvoir, à leur tour, recevoir des étudiants de Lorraine prochainement, dans le cadre d’un échange interuniversitaire.

En attendant, une cérémonie est organisée en cette soirée de mardi au Conseil départemental de Meurthe et Moselle, afin d’organiser une rencontre entre les élèves saint-martinois et les entreprises locales, en présence de nombreuses personnalités du département et de la Rectrice d’Académie de Nancy-Metz. Ce projet qui présente un budget de quelque 60000 euros a été également en partie financé par le lycée Robert Weinum qui a pris à sa charge le coût des billets d’avion. 

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.