EDUCATION

Grève : Moyenne participation à Saint-Martin, absentéisme record des élèves depuis la rentrée

Grève : Moyenne participation à Saint-Martin, absentéisme record des élèves depuis la rentrée

14 January 2022
S’étant annoncé massif dans l’Education nationale, le mouvement organisé la journée d'hier, jeudi 13 janvier, a tenu ses promesses dans l’Hexagone, avec quelque 75% de grévistes dans les écoles et 62% dans les collèges et lycées, selon les organisations syndicales. A Saint-Martin, le service de l’Education a recensé 22% de grévistes dans les écoles et 16.2% dans les établissements du second degré.
Des ratios locaux qui restent bien en-deçà de ceux observés en France métropolitaine, mais qui ont été toutefois supérieurs à ceux constatés habituellement quand il s’agit d’un appel à une grève nationale dans l’Education. Saint-Barth a également créé la surprise avec environ 25% des enseignants du second degré qui se sont portés grévistes, alors qu’habituellement on ne recense pas ou très peu de grévistes dans l’île sœur.
 
Absentéisme record des élèves
 
Pour autant, des chiffres à analyser avec précaution, du fait d’un absentéisme anormal constaté, du côté des enseignants, mais aussi et surtout du côté des élèves, depuis la rentrée des classes le 3 janvier dernier. En effet, mercredi dernier, veille du jour de grève, pour les établissements du second degré étaient comptabilisées les absences de 27% des enseignants et de 62% des élèves.
Depuis le 3 janvier, les services de l’Education à Saint-Martin et Saint-Barthélemy ont relevé l’absence d’un total de 102 enseignants, pour toutes raisons confondues et pas uniquement du fait du Covid, et seuls 25 ont pu être remplacés. Du fait des protocoles sanitaires à appliquer dans les écoles, 51 classes du premier degré étaient fermées, mardi. Le vice-recteur Michel Sanz nous confirmait toutefois hier qu’aucune école de Saint-Martin n'était pour l'heure fermée pour cause de Covid.
Le respect des protocoles sanitaires en perpétuelle évolution rend très compliqué la gestion et l’organisation des établissements scolaires. C'est pourquoi la plupart des syndicats d’enseignants, rejoints par les syndicats de chefs d’établissement, d’inspecteurs ainsi que la FCPE pour les parents d’élèves, appelaient à la grève dans les établissements scolaires pour cette journée de jeudi, en protestation à la gestion de la crise sanitaire dans les écoles.
Le premier ministre, Jean Castex, recevait hier en fin de journée à Matignon les syndicats des personnels de l’éducation, en présence du ministre de l’éducation, Jean-Michel Blanquer.

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.