EDUCATION

Érosion des effectifs scolaires : moins d’enfants à Saint-Martin ?

Érosion des effectifs scolaires : moins d’enfants à Saint-Martin ?

09 October 2020
Cette année, 7 271 élèves sont scolarisés dans les écoles, collèges et lycées publics de l’île, soit 0,5% de moins que l’année précédente. Cela confirme la baisse enregistrée à chaque rentrée depuis l’épisode Irma.
 
Un peu plus d’un mois après la rentrée, le vice-recteur de Saint-Martin vient de communiquer les chiffres des enfants scolarisés au 30 septembre 2020. En cinq ans, Saint-Martin a perdu 1504 élèves : 1201 élèves dans le premier degré et 303 dans le second degré. Ce sont donc les plus jeunes qui manquent à l’appel.
 
Une baisse de la maternelle au collège
 
Les maternelles et classes du primaire totalisent cette année 3 593 élèves, soit une baisse de 3,6% par rapport au nombre d’élèves présents à la rentrée de 2019. Les écoles élémentaires, avec 2 344 élèves, connaissent une baisse de 3,6% en un an et les écoles maternelles avec seulement 1249 élèves cette année, enregistrent la plus forte baisse sur l’île, 3,8%.
Le second degré tempère un peu cette érosion avec 3 603 élèves et 75 étudiants en BTS, soit une hausse de 2,7% par rapport au nombre d’élèves présents à la rentrée 2019.
Dans le détail, ce sont les collèges qui enregistrent une baisse de 4,3% avec cette année 1926 élèves. Les deux lycées de l’île avec 1677 élèves et 75 étudiants en sections BTS sont eux les seuls établissements à enregistrer une hausse, assez nette, 2,7% pour les BTS et 12,1% pour le reste des effectifs de lycéens.
 
Une chute des effectifs qui perdure
 
Ces données ne prennent en compte que les chiffres des établissements publics. Cependant, on peut supposer que cette tendance s’applique sur l’ensemble des structures scolaires de l’île, car le privé (hors contrat) a enregistré une première baisse de ses effectifs dès la rentrée 2016 (132 élèves de moins) et bien entendu en 2017. Pour le moment la tendance ne semble pas s’inverser.
Si l’on considère les chiffres de l’éducation nationale sur dix ans, ce sont 1817 élèves de moins. Départs de famille, notamment après Irma, mouvements de populations et arrivées d’enfants plus âgées, changement de système scolaire (écoles du côté hollandais), les causes de cette lente diminution peuvent être multiples.
 

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.