EDUCATION

Créer son propre emploi avec le CSI

Créer son propre emploi avec le CSI

22 April 2022
Le Centre Symphorien d'Insertion (CSI) a organisé la semaine dernière une seconde réunion d’information à Marigot pour expliquer les démarches à entreprendre et obtenir des financements européens en vue de développer un projet et créer des emplois pour les jeunes. Deux autres sessions, destinées aux entrepreneurs, associations ou start-up sont prévues les 25 et 26 avril prochains à Quartier d’Orléans.
Depuis 2021, le CSI encourage les habitants de Quartier d’Orléans à créer leurs propres associations ou entreprises. Une initiative portée par la Présidente du CSI, Marie-Paule Rousseau-Cornette qui vise à développer l’emploi, notamment pour les jeunes, sur Quartier d’Orléans. Des projets, dans des domaines aussi diversifiés que l’agriculture l'agrotourisme, la musique, le recyclage, un projet de jardin, l'environnement, l'éducation, le sport, l'agriculture et la sécurité routière, sont d’ores et déjà soutenus et suivis par le CSI. Une première session d’information avait eu lieu en décembre avec les services de la DEETS de la Préfecture qui avaient présenté le Projet Initiative Jeune, offrant la possibilité pour tout jeune de 18 à 30 ans, porteur de projet de création d'activité, de bénéficier d'une aide pouvant aller jusqu'à 9378 €. En parallèle, le pôle développement humain de la Collectivité avait détaillé l’action d'accompagnement à l'entrepreneuriat dans le cadre du Pacte d'investissement dans les compétences 2019-2022 et l'association ADIE, les possibilités de crédits pour les entrepreneurs.
 
Obtenir les subventions européennes
 
Cette seconde rencontre était l’occasion cette fois de présenter les fonds sociaux européens (FSE), développés pour créer un niveau de développement plus égal entre les différentes régions européennes ultrapériphériques (RUP), et particulièrement dans les territoires les plus en retard dans ce domaine. Autre aide financière, le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) est versé sous forme de bourse ou de subvention aux demandeurs. À Saint-Martin, comme en Guadeloupe ou dans d'autres régions ultrapériphériques, il permet aux associations, aux entreprises et à différentes structures comme les collectivités de faire financer leurs projets jusqu'à 85 % du coût total.
Dans ce cadre, Marie-Paule Rousseau-Cornette a indiqué que d’ores et déjà 17 chefs d’entreprises ou présidents d’association vont bénéficier d’une formation en management avec l'ISGCN, menant à une certification. Ce programme est pour le moment réservé à Quartier d’Orléans, mais pourrait s’étendre à d’autres quartiers, avec pour objectif de développer l’économie de l’île et favoriser la création d’emplois, a précisé la Présidente du CSI.
 
Réunions et recrutement
 
Afin de mener à bien l’ensemble des projets, le CSI travaillera en étroite collaboration avec Glance Fleming de l’association Répit Solidarité, Jean-Luc Bristol directeur de l’ISGNC et trésorier de Soualiga Education et Johan Jehu, Prévention SXM, pour la médiation dans le quartier. Sur ce dernier point, des médiateurs sociaux seront recrutés lors des deux prochaines sessions afin de freiner la délinquance. Ils auront pour mission de parler avec les jeunes et autant que faire se peut, de les maintenir dans le droit chemin. Ces réunions se tiendront de 10h30 à 12h, le lundi 25 avril et le mardi 26 avril au collège de Quartier d’Orléans.

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.