EDUCATION

« La rentrée de septembre devrait  être à peu près normale »

« La rentrée de septembre devrait être à peu près normale »

15 July 2019
Si l’heure est aux loisirs, au farniente, à la détente, en deux mots, aux vacances, il n’en reste pas moins que les services de l’Education travaillent à la préparation de la prochaine rentrée scolaire, afin que tout soit prêt le jour J. Rencontre avec Michel Sanz, le chef des Services de l’Education à Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

UNE STABILITÉ TOUTE RELATIVE DES EFFECTIFS MOYENS

La prochaine rentrée scolaire aura lieu le lundi 2 septembre, avec, comme chaque année une rentrée échelonnée durant cette première semaine de septembre pour les élèves du second degré. Les prévisions d’effectifs établissent que quelque 7383 élèves, tous confondus, devraient venir user les bancs de l’école pour cette prochaine année scolaire, une très légère augmentation, de 0.4% par rapport à l’effectif de l’année dernière, qui comptabilisait 7351 élèves. 

FORTE PROGRESSION DES ÉLÈVES INSCRITS DANS LE SECOND DEGRÉ

Un effectif moyen stable, mais qu'il faut relativiser, nous indique Michel Sanz : « Dans les effectifs des écoles maternelles, nous prévoyons une réduction d’environ 10% du nombre d’élèves. C’est un constat réalisé depuis plusieurs années, avec une baisse constante dans le 1er degré, représentant quelque 100 élèves par an en moins inscrits dans les écoles élémentaires de l’île. En 2016, ce sont même 200 élèves en moins comptabilisés dans le 1er degré par rapport à l’année 2015.  Les effectifs des 3 collèges restent relativement stables, avec une légère diminution de 0.7%. En revanche, nous enregistrons une importante augmentation dans les effectifs du 2nd degré, notamment au lycée professionnel qui devrait enregistrer 14.8% d’’élèves supplémentaires, et pour le lycée général et technologique de la Cité Scolaire, on approche les 9% d’augmentation ». Une très nette augmentation des élèves à poursuivre l’enseignement scolaire après la classe de 3e, qui est plutôt bon signe pour la communauté éducative. 

UN SECOND DEGRÉ RENDU PLUS ATTRACTIF PAR LE DÉPLOIEMENT DES CARTES DE FORMATIONS

Et selon Michel Sanz, cette belle progression pourrait être imputable à  « la refonte des cartes de formations qui pourrait rendre le lycée professionnel plus attractif », continue le Chef des services de l’Education, en rappelant les nouvelles formations mises en place : les métiers de la sécurité, le Pôle d’Excellence Tourisme avec les deux  BTS Tourisme (deux options). 
Les nouveaux dispositifs qui permettent aux élèves poursuivant les filières professionnelles en maintenance auto et bateau, de passer gratuitement les permis correspondants, joueraient également bien leur rôle d'attractivité pour cet établissement professionnel. Au lycée général et technologique de la Cité Scolaire Robert Weinum, ce sont également de nouvelles formations qui ont été mises en place, le Bac des Sciences et Technologies de l’Industrie et du Développement Durable (STI2D), le Bac technologique de la Santé et du Social (ST2S), ainsi que les BTS Comptabilité-Gestion et Gestion de PME-PMI. A noter ici que les premières promotions sont sorties en juin de cette année, avec 92% de réussite pour le premier BTS et 100% de réussite pour le second.   

DU CÔTÉ DES TRAVAUX

Michel Sanz est optimiste pour que la rentrée 2018/2019 se passe sous de bons auspices, sauf cas de force majeure : « Contrairement à l’année passée, tout est plus carré pour cette prochaine rentrée: les appels d’offre sont passés, le calendrier défini par la Collectivité semble raisonnable et tenable. Pour la grande majorité des établissements scolaires, la rentrée devrait se dérouler normalement. 
Pour quelques écoles encore, l’achèvement des travaux est prévu pour la rentrée des vacances de la Toussaint, et pour une seule école, Omer Arrondell de Quartier d’Orléans, les travaux seront achevés en fin d’année », commente encore Michel Sanz qui porte une attention toute particulière pour les 3 collèges et les 2 lycées qui ont cette année encore passé une année scolaire compliquée. « Dans les lycées , pendant la première période scolaire de la rentrée de septembre jusqu’aux vacances de la Toussaint, il y aura encore quelques cours pour certaines options les mercredis après-midi ou les samedis matins. Mais tout devrait rentrer dans l’ordre dès début novembre. Les enseignants et les parents d’élèves en ont été informés ». 

ET DU CÔTÉ DES ENSEIGNANTS

L’année scolaire qui s’est écoulée a été chaotique, notamment pour le second degré. Des travaux toujours en cours, des emplois du temps en rotation par manque de salles, beaucoup d’absences et d’arrêts maladies du côté des enseignants… En conséquence, alors que les demandes de mutations sont formulées dans les mois de novembre et décembre, Saint-Martin en a enregistré pour cette année un nombre important, surtout dans le 2nd degré (18.5% de l’effectif total), qui peut être imputable, selon les Services de l’Education, à une sorte de « dépression collective » du fait de ces circonstances particulières de rentrée scolaire. « Des postes qui sont encore à ce jour vacants, mais pour la première fois, nous prenons les devants en nommant en amont des contractuels afin que les cours puissent avoir lieu normalement dès la rentrée scolaire», concluait Michel Sanz.  Une rentrée donc qui devrait pouvoir se dérouler sous de meilleurs auspices.

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.