EDUCATION

 Alain Canonne et Yasmine Sadji, de l’association Solidarité Laïque
Alain Canonne et Yasmine Sadji, de l’association Solidarité Laïque

Des responsables de l’association Solidarité Laïque étaient sur le territoire

03 June 2019
La semaine dernière, Alain Canonne et Yasmine Sadji, respectivement délégué général et directrice opérationnelle France Métropolitaine et Ultra-Marine de l’association Solidarité Laïque étaient de retour à Saint-Martin et présents à la Halle des Sports, lors d’une récente manifestation sportive destinée à de jeunes élèves.

Le délégué général considère qu’après le cyclone Irma, il y a eu beaucoup d’émotions parmi les membres de Solidarité Laïque qui représentent cinquante-deux associations françaises qui travaillent sur l’éducation, de la MAIF, jusqu’à la Ligue de l’Enseignement, en passant par les Francas… Un mouvement de solidarité a été déclenché et s’est concrétisé par des dons des membres et par une action concertée avec les professionnels de l’éducation sur Saint-Martin.
Des kits pédagogiques et des kits scolaires ont été distribués, et une action a été menée autour du sport. Yasmine Sadji a mené cette opération en concertation avec tous les partenaires à Saint-Martin, et « l’on vient voir d’abord le résultat », précise Alain Canonne, « ce lien avec Saint-Martin qui a été occasionnel, conjoncturel, et bien finalement on a envie de le poursuivre ». Des liens personnels se sont créés et les responsables de Solidarité Laïque veulent se rendre compte de l’évolution et voir comment ils pourraient poursuivre « un travail correct » sur le plan de l’éducation, « avec des gens qui vivent ici, avec tout le corps professoral, peut-être avec des familles, des enfants… C’est notre passion, notre métier, notre responsabilité ». Yasmine Sadji assure qu’il était important de revenir à Saint-Martin afin de revoir leurs partenaires, « il n’était pas question de faire une action « one shot », mais que ce soit quelque chose de pérenne dans la durée ». Pour la directrice opérationnelle France métropolitaine et Outre-mer, l’association est là « pour témoigner de ça, pour témoigner de ce beau travail de partenariat, et qui va continuer ».

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.