Print this page
Loto du patrimoine : lancement de l’édition 2021

Loto du patrimoine : lancement de l’édition 2021

07 September 2021
Une nouvelle édition du jeu à gratter « Illiko Mission Patrimoine » a été lancée le 30 août, avec trois versions sur lesquelles sont représentés dix-huit sites emblématiques. Le ticket à 15€ peut permettre de gagner jusqu’à 1,5 million d’euros. Une partie des mises, soit 1,83€ par ticket acheté, sera reversée à la Fondation du patrimoine pour aider à la restauration de la centaine de sites sélectionnés cette année.
Choisis parmi une liste de 4000 sites, ces monuments, majoritairement des châteaux et des églises, sont au nombre de cent, un par département. Les nouveaux élus viennent compléter la liste des dix-huit sites emblématiques révélés en avril dernier.
Les sites retenus pour la région Antilles-Guyane sont la Maison Dubreuil dîtes des Ainés à Saint-Claude, la Cathédrale Saint-Pierre à Pointe à Pitre, le Moulin à vent de la sucrerie Roussel-Trianon à Marie Galante, l’ Habitation Leyritz à Basse-Pointe (Martinique), la Villa Didier à Fort de France, l’ancienne maternité à Mana (Guyane) et le Musée Alexandre Franconie à Cayenne.
Actuellement près de 630 monuments avec un intérêt patrimonial, social et économique bénéficient d'aides et 297 ont déjà été sauvés grâce aux bénéfices récoltés par Mission Patrimoine. La convention entre l'État, la Fondation du patrimoine et la Française des jeux a été renouvelée, permettant au loto du patrimoine de se pérenniser jusqu'en 2024.
Cette année, six tirages loto s'ajouteront à la vente des tickets : les 6, 8, 11, 13, 15 et 18 septembre. Les joueurs de ce loto exceptionnel pourront remporter des millions d'euros tout en soutenant des monuments en péril.
 
Journées européennes du patrimoine : report de l’édition 2021 et adaptation au territoire
 
Les préfets de la région Guadeloupe et de la Martinique, en accord avec leurs directions des affaires culturelles, informent du report des Journées européennes du patrimoine 2021. La crise sanitaire en cours ne permet pas en effet de réunir toutes les conditions nécessaires à la bonne tenue de cet évènement. Il est toutefois envisagé une édition revisitée et adaptée aux deux territoires du 15 au 17 octobre prochains si l’évolution de la crise sanitaire le permet aux mêmes dates que les Journées nationales de l’architecture. Le thème retenu serait « les journées de l’architecture et du patrimoine aux Antilles ». Les participants déjà inscrits peuvent reporter leurs animations en octobre et de nouvelles inscriptions sont possibles.

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.