ECONOMY

La délégation locale de « Femmes Chefs d’Entreprises » : vers un avenir prometteur

La délégation locale de « Femmes Chefs d’Entreprises » : vers un avenir prometteur

28 October 2022
Le premier réseau d’entreprenariat féminin en France et dans le monde, Femmes Chefs d’Entreprises (FCE) a désormais pignon sur rue dans les Iles du Nord. Vendredi, la cérémonie d’ouverture de la délégation a remporté un franc succès auprès des femmes à la tête d’entreprises sur le territoire.
Alors que 80 personnes étaient attendues en cette soirée célébrant l’ouverture de la petite dernière-née de la délégation nationale, la fondatrice et présidente, Mélanie Dal Gobbo, a eu l’heureuse surprise de voir plus de 120 personnes venir y participer. « C’est une belle surprise de constater que les femmes chefs d’entreprises de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy sont prêtes à rejoindre ce réseau formidable qui permet aux femmes entrepreneurs de n’être jamais seules face à l’adversité », convient Mélanie Dal Gobbo.
Le monde de l’entreprise était, à la base, réservé à la gente masculine, et les femmes ont au fil du temps su gagner leur place grâce à leur subtile intelligence et un fonctionnement différent de celui de l’homme. Si les femmes sont aujourd’hui de plus en plus nombreuses à être à la tête d’entreprises de toutes tailles, « c’est un équilibre qui reste fragile », conçoit le réseau national FCE qui brandit comme slogan « Seules nous sommes invisibles, ensemble nous sommes invincibles ».

Fort dynamisme féminin local

Ainsi, la délégation FCE Saint-Martin/Saint-Barthélemy vient-elle rejoindre les 60 délégations nationales qui comptent plus de 2000 membres, permettant ainsi à ses nouveaux adhérents de profiter du formidable creuset de compétences et de trouver un espace privilégié d’échanges, de réflexions et de développements de partenariats. Par ailleurs ouvert dans 120 pays, le réseau FCE Monde compte quelque 500 000 membres. La forte participation des femmes à cette soirée de lancement de la nouvelle délégation, mardi soir à la CCISM, a montré une nouvelle fois l’importance du dynamisme féminin dans l’économie locale. Une cérémonie où deux fortes personnalités féminines locales, Valérie Damaseau et Angèle Dormoy, toutes deux chefs d’entreprises par ailleurs, ont eu un mot de félicitations pour cette nouvelle initiative.
Prochain rendez-vous fin novembre
Désormais créée, la délégation locale va prendre son rythme de croisière et réunira ses adhérents dix fois par an, dont deux fois à Saint-Barthélemy. La prochain rendez-vous est donné pour la fin du mois de novembre. Pour l’heure, la délégation locale compte 10 adhérents, mais au regard de l’intérêt porté par les femmes chefs d’entreprises du territoire, tout laisse à penser que ce nombre devrait doubler rapidement. Bon vent à cette belle initiative locale et féminine.
 
Le réseau FCE pour la petite histoire
L’histoire du mouvement trouve son origine dans la nécessité. En 1914, la guerre était déclarée en Europe et, à tous les niveaux, il fallait remplacer les hommes appelés aux armées. Devenue veuve très tôt, Yvonne Edmond Foinant, reprend les rênes de l’entreprise créée par son défunt mari. Or, elle peine à se faire reconnaître par ses pairs, notamment dans les groupements professionnels et autres syndicats, et à accéder à des fonctions officielles. En conséquence, elle crée en 1945 l’association Femmes Chefs d’Entreprises qui a pour vocation d'inciter la prise de responsabilité des femmes dans les mandats patronaux, d'informer et former ses membres, et de promouvoir la solidarité, l'amitié et le partage d'expérience aux travers de liens privilégiés. Yvonne-Edmond Foinant jouera ainsi un rôle fondamental dans la création de réseaux et d'associations de femmes chefs d'entreprise, en France, en Europe et dans le monde.

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.