ECONOMY

Club Nautique de Saint-Martin : Un complexe nautique avec piscine à vagues dans les starting-blocks

Club Nautique de Saint-Martin : Un complexe nautique avec piscine à vagues dans les starting-blocks

07 July 2022
Le projet de construction d’une piscine et d’un complexe nautique et sportif, n’a jamais été si près de se concrétiser. Le terrain, à Sandy Ground est trouvé et acté, les demandes de financements sont déposées et en cours d’étude. Les travaux devraient débuter d’ici la fin de l’année pour une réalisation courant de l’année 2023.
Le président du Club nautique de Saint-Martin, Bulent Gulay, couve depuis plusieurs années le projet de construire une véritable base nautique sur le territoire, déployant de multiples activités aquatiques, afin de permettre aux enfants d’apprendre à nager dès leur plus jeune âge. Pour rappel, 80% des enfants arrivant à l’école ne savent pas nager, et la natation est une discipline obligatoire dans les programmes scolaires. Tenace, Bulent Gulay qui a essuyé plusieurs revers pour la réalisation de ce projet, n’a jamais abandonné l’idée et il annonçait fièrement mercredi soir, à l’issue de l’assemblée générale venant clôturer les comptes de l’association de l’année 2021, que la construction d’une piscine à Saint-Martin ne relèverait plus de l’Arlésienne… Grâce à la rencontre des bonnes personnes, dont Hervé Dorvil qui l’a mis en relation avec le propriétaire du terrain, et sans doute aussi par son pouvoir de persuasion, tant il est convaincu qu’une piscine à Saint-Martin est nécessaire et primordiale pour que les enfants de l’île n’aient plus peur de l’eau et apprennent à nager dès leur plus jeune âge, Bulent Gulay, entouré des membres du bureau de l’association Club Nautique, de Marc Fabre, référent à Saint-Martin de la DRAJES (Direction Régionale Académique à la Jeunesse, à l’Engagement et aux Sports) et de Yann Lecam, président du Conseil Syndical de la Résidence Anse des Sables, présentait à la presse locale le projet porté par le Club Nautique.
« Nous allons implanter le Centre nautique sur un terrain d’environ 1200m2 situé en bord de mer à Sandy Ground, quartier prioritaire de la Politique de la Ville, jouxtant la résidence de l’Anse des Sables. Ce terrain non constructible et situé en zone rouge du PPRN, appartient à la société Buildinvest qui a acté sa mise à disposition gracieuse pour une durée de douze ans. Nous avons l’aval des copropriétaires de la résidence l’Anse des Sables, ainsi que du président du Conseil syndical, Yann Lecam. Alors que le centre nautique sera ouvert à tous et tout public, avec des horaires encadrés et spécifiquement pour les enfants et les scolaires, la copropriété voit dans ce projet d’implantation de notre base nautique en ce lieu une opportunité de créer une valeur ajoutée à la résidence. Le référent de la DRAJES, Marc Fabre, convaincu comme moi de l’impérieuse nécessité d’une piscine sur le territoire, nous a orientés vers des dossiers de financement à déposer à l’Agence Nationale du Sport (ANS). Notre dossier qui présente un montage financier en investissement de 580 000 euros sera présenté en commission fin septembre, début octobre » a expliqué Bulent Gulay.
 
A terme, une base nautique et de loisirs
 
Le choix s’est porté sur une piscine à vagues, pour proposer d’autres activités que la natation, comme le surf. Outre cette piscine à vagues d’eau de mer à profondeur variable dont les dimensions (2x30 mètres) offriront un véritable terrain de jeux pour d’autres sports aquatiques (kayak, paddle…), le Centre nautique ambitionne à terme la création d’un complexe sportif complet, composé d’un parc de jeux et également d’un restaurant de plage. Une véritable base nautique et de loisirs, pour les enfants en priorité avec des horaires aménagés pour les scolaires, mais aussi pour tout public, qui de surcroît sera créatrice d’emplois. « Pour débuter l’activité, ce sont déjà 4 emplois fixes qui sont prévus : 2 services civiques qui seront recrutés dès septembre, plus 1 directeur et 1 maitre-nageur. Ces emplois seront financés par les fonds européens (FSU). A terme, la base nautique aura évidemment une part d’autofinancement par ses propres recettes », a exposé Bulent Gulay.
Renchérissant, Marc Fabre assurait que le projet était en très bonne voie et une ouverture pourrait être à prévoir courant du premier semestre de l’année prochaine : « C’est un beau projet qui rentre parfaitement dans les cordes de l’ANS. L’association Club Nautique est affiliée à la Fédération Nationale de Natation, le projet est original et sa faisabilité est projeté sur du court terme. Il entre de surcroît dans le cadre de la Politique de la Ville. Le bassin hors d’eau est ceinturé par une structure composée de 90 bacs plastiques remplis d’eau de mer. Il est entièrement démontable en 2/3 jours, en cas de phénomène climatique… Tous les voyants sont au vert pour que ce projet soit financé par l’ANS et dans un délai court. Un projet par ailleurs soutenu par le préfet et le président de la Collectivité qui sont venus sur place visiter le terrain ».

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.