ECONOMY

5 jours d’évènement ont été organisés par l’adie pour réduire les difficultés rencontrées par les femmes entrepreneurs

5 jours d’évènement ont été organisés par l’adie pour réduire les difficultés rencontrées par les femmes entrepreneurs

14 June 2022
La parité dans l’entrepreneuriat n’est pas chose aisée et persiste sur le territoire national, mais à Saint-Martin la tendance s’inverse peu à peu, c’est pour quoi l’Association pour le Droit à l’Initiative Économique a tenu à apporter sa pierre à l’édifice.
L’ADIE est en effet une association qui a pour but d’aider toute personne qui veut monter sa propre entreprise, même sans diplôme, et se trouvant dans une situation qui ne lui permet pas d’avoir accès à un prêt bancaire nécessaire pour commencer une activité professionnelle indépendante. L’ADIE existe depuis plus de 30 ans partout en France et s’est installée à Saint-Martin en 2020. En 2021, ce sont 165 jeunes entrepreneurs saint-martinois qui ont bénéficié de ses services : 1.225.000 euros de prêt leur ont ainsi été attribués l’année dernière (soit 7.000 euros en moyenne par personne).
Mais qui sont ces gens qui peuvent frapper à la porte de l’ADIE, et pourquoi ? La réponse est simple : toute personne au RMI, au chômage, en fin de droit, et même interdit bancaire, c’est-à-dire toux ceux à qui les banques n’ouvrent pas leurs portes pour une quelconque aide financière, et qui de ce fait, ne peuvent avoir aucun projet d’avenir malgré leur volonté de créer leur entreprise, ou éventuellement de remettre à flot une entreprise déjà existante en difficulté.
 
Un accès au financement facilité et des formations adaptées
 
L’ADIE ayant pignon sur rue depuis plusieurs décennies et d’excellentes relations avec les établissements bancaires, il lui est donc facile d’obtenir de l’argent qu’elle peut ensuite prêter aux demandeurs (sous certaines conditions bien sûr) avec un suivi qui permettra d’optimiser les sommes engagées. Le prêt accordé est d’un montant maximum de 15.000 euros et doit être remboursé sur une durée maximale de 48 mois. En général l’accompagnement se fait sur une durée moyenne de 3 ans avec des conseils éclairés, mais aussi des stages de formation qui sont proposés régulièrement aux jeunes chefs d’entreprises, afin de leur assurer une réelle sécurisation de leur parcours en matière de gestion ou autre.
L’ADIE peux aussi intervenir pour l’obtention d’une prime de 3.000 euros destinée aux jeunes de moins de 30 ans. Une des formations phare de l’ADIE se nomme « Je deviens entrepreneur », tout est dit dans le titre. Tous les domaines sont concernés : la restauration, la coiffure, l’administratif ou encore les métiers du bâtiment, mais une difficulté demeure : la place des femmes dans l’entrepreneuriat où les idées reçues ont la vie dure, c’est pourquoi du 30 Mai au 3 Juin dernier, 5 jours ont été consacrés à tenter de lever les freins qui empêchent les femmes d’avancer aussi vite que les hommes dans leurs vies de professionnelles indépendantes.
 
Des freins spécifiques rencontrées par les créatrices d’entreprises
 
Si effectivement le phénomène est récurrent au niveau national, on constate qu’à Saint-Martin de plus en plus de femmes tentent l’aventure malgré des statistiques peu encourageantes concernant les principaux éléments qui les empêchent de sauter le pas, à savoir : les difficultés d’accès au financement (51%), l’articulation du temps de vie professionnelle/sociale/personnelle (25%), le manque de confiance en soit, appelé aussi syndrome de l’imposteur (25%), le manque de soutien de l’entourage (21%), sans oublier le sexisme bien entendu, toujours présent (21%).
Selon des études récemment menées, 8% des hommes abandonnent leur projet à cause de l’évolution défavorable de leur vie personnelle, contre 15% des femmes qui se trouvent dans la même situation. Face à ces constats, l’ADIE se mobilise pour rendre l’entrepreneuriat accessible à toutes les saint-martinoises désireuses de participer à l’économie du territoire. 70 participants issus de tous les milieux professionnels ont ainsi participé à cette semaine spéciale, mais la mobilisation continue et L’ADIE repart en campagne et s’engage pour une véritable parité de l’accès au droit à l’initiative économique.
 
Renseignements et informations:
ADIE Saint-Martin
1 rue du Palais de Justice
Marigot - 0690 13 62 20
ADIE Guadeloupe
103 centre St John Perse
Pointe-à-Pitre - 0690 15 78 01

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.