CARIBBEAN

Sainte-Lucie et la Barbade renforcent la surveillance aux frontières

Sainte-Lucie et la Barbade renforcent la surveillance aux frontières

29 July 2019
Suivant les recommandations de l’Agence de la Santé publique des Caraïbes, la CARPHA, les îles de Sainte-Lucie et de la Barbade ont décidé de renforcer les mesures de prévention.

Même si la CARPHA reconnait en théorie que le risque reste faible, l’agence de santé publique a toutefois recommandé de renforcer la surveillance de la maladie Ebola aux frontières. Des recommandations qui viennent suite au déclenchement fait par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) d’une urgence de santé publique de préoccupation internationale (PHEIC), au regard de l’épidémie actuelle qui sévit en République Démocratique du Congo (RDC). L’OMS reconnait également « qu’il n’était pas nécessaire pour le moment que les pays très éloignés de la RDC, en l’occurrence les pays de la Caraïbe, appliquent des mesures de filtrage excessives dans leurs ports et leurs aéroports ». 
Toutefois, le médecin en chef de l’île de Sainte-Lucie, a pris en considération le risque, même faible et a lancé l’alerte : « Au niveau du ministère de la Santé, nous avons lancé l'alerte. Nous avons informé nos parties prenantes et des réunions sont prévues pour informer également les personnes au niveau national (...) Nous avons un comité national de sécurité sanitaire qui devrait se réunir très bientôt pour discuter de la menace », a-t-elle déclaré.
Idem du côté de la Barbade où le ministère de la santé et du mieux-être a annoncé « qu'il revoyait et mettait à jour son plan de lutte contre le virus Ebola afin de s'assurer que les autorités sont en mesure de réagir efficacement si le besoin s'en faisait sentir ».
Le virus mortel Ebola a été découvert pour la première fois en 1976 près de la rivière Ebola, dans l'actuelle République démocratique du Congo. Il se transmet aux personnes par contact direct avec les fluides corporels d'une personne malade ou décédée des suites de la maladie.
La plus récente épidémie d’Ebola en RDC a fait plus de 1000 morts depuis le mois d’août de l’année dernière.

(Source Martinique 1ère)

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.