Home

Crise sanitaire : nouvelles mesures applicables dans l’Hexagone

Crise sanitaire : nouvelles mesures applicables dans l’Hexagone

28 December 2021
A l’issue d’un Conseil des ministres tenu à la suite d’un nouveau Conseil de défense, lundi 27 décembre, le premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé et des solidarités Olivier Véran ont annoncé les nouvelles mesures mises en œuvre alors que le nouveau variant Omicron du Covid-19 provoque de nouveaux records de contaminations en France.
L’essentiel des mesures
 
Le délai pour recevoir la 3e dose sera ramené à trois mois dès ce mardi 28 décembre. Les grands rassemblements sont limités à 2000 personnes à l'intérieur et 5000 à l'extérieur. Les concerts debout sont interdits, la consommation d'alcool debout également, y-compris dans les débits de boissons. La consommation alimentaire est interdite dans les lieux publics et ne pourra se faire qu’assis dans les bars et café. L'obligation du masque sera étendue et devra être mieux respectée, notamment dans les centres-villes.
 
Pas de couvre-feu pour le réveillon du jour de l’An
 
S’agissant des festivités du réveillon du jour de l’An, le premier ministre mise sur le bon sens et la responsabilisation de la population en limitants les grandes réceptions, en accentuant l’aération des salles et en se testant préalablement, même pour les personnes présentant un schéma vaccinal complet.
L’instauration d’un couvre-feu a été écartée ainsi qu’un report de la rentrée scolaire. En revanche, les cérémonies de vœux traditionnellement organisées courant janvier sont purement et simplement annulées.
 
Le pass vaccinal devrait remplacer le pass sanitaire dès le 15 janvier
 
Une loi qui devra encore être avalisée par le Parlement dès les premiers jours de janvier, et qui le cas échéant sera applicable au 15 janvier. Ainsi, pour accéder aux activités de loisirs, aux restaurants et débits de boisson, aux foires, séminaires et salons professionnels ou encore aux transports interrégionaux, notamment ferroviaires, le pass ne sera plus valable qu'avec un schéma vaccinal complet, un test négatif n'y donnant plus accès. La seule présentation d'un test négatif demeurerait en revanche valable pour l'accès aux établissements et services de santé et médico-sociaux.
 
Télétravail obligatoire 3 jours par semaine
 
A la rentrée de janvier, le télétravail devient obligatoire dans toutes les entreprises et pour tous les salariés pour lesquels cela est possible, à raison de 3 jours par semaine et si possible 4 jours. Il n'y aura pas non plus de report de la reprise de l'école à la rentrée, la fermeture des écoles restant possible, mais en dernier recours. Une mesure prise pour, selon les ministres, éviter une désorganisation de l’activité économique et des systèmes de santé du fait de la multiplication des arrêts maladies et des placements en isolement des cas contacts. La durée d’isolement des cas positifs et des cas contacts devrait d’ailleurs évoluer pour être réduite pour les personnes présentant un schéma vaccinal complet. Une durée qui devrait être fixée d’ici à la fin de la semaine.
La nouvelle vague de l’épidémie met en relation 2 vagues simultanées liées à 2 variants différents, le Delta et le Omicron. Le variant Omicron serait 3 fois plus contagieux que le Delta ; le nombre de malades doublerait tous les 2 jours. Selon les autorités sanitaires, si la vague liée à Omicron n’est pas freinée, la France pourrait d’ici 1 mois atteindre des niveaux records de contamination, avec 250 000 cas par jour. Pour les ministres, la seule option pour contrer cette nouvelle vague, accélérer la vaccination et faire pression sur les non-vaccinés.
Hier, lundi 27 décembre, 30383 cas supplémentaires de coronavirus ont été enregistrés. C'est 2686 cas de plus que la veille et 15 308 de plus que le lundi précédent. Le taux d'incidence était à 759,34 cas pour 100 000 habitants. Le nombre de décès enregistrés
en 24 heures à l'hôpital est de 256 victimes (hors Ehpad).
 
Test PCR ou Antigénique de moins de 24h pour se rendre en Outre-mer
Par décret pris le 24 décembre, le gouvernement a annoncé un renforcement des mesures dans les déplacements entre l’Hexagone et les Outre-mer, avec l’obligation de présenter à l’embarquement un test PCR ou antigénique de moins de 24h. Cette obligation entre en vigueur ce mardi 28 décembre.
Prolongation de l’état d’urgence sanitaire à la Martinique
Le premier ministre a annoncé hier envisager de prolonger l’état d’urgence sanitaire pour l’île de la Martinique. Le texte inclus dans le projet de loi sur le Pass vaccinal sera cependant présenté au Parlement dès les premiers jours de janvier. Il prévoit la prorogation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 mars 2022. Pour mémoire, l’état d’urgence sanitaire en Martinique devait arriver à échéance le 31 décembre prochain.

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.