EDUCATION

La Marseillaise entonnée, en français puis en anglais, par les élèves de l’école Clair St Maximin de Quartier d’Orléans.
La Marseillaise entonnée, en français puis en anglais, par les élèves de l’école Clair St Maximin de Quartier d’Orléans.

Education : top départ du festival des langues et des cultures

05 avril 2022
Le service de l’éducation nationale de Saint-Barthélemy et Saint-Martin lance la semaine des langues et des cultures. Du 4 au 8 avril, ce festival va mettre en exergue la richesse des activités proposées dans les écoles, les collèges et les lycées des deux îles dans le domaine de l’apprentissage des langues.
Cette première édition a été officiellement ouverte lundi matin à la Cité Scolaire Robert Weinum en présence des chefs d’établissements, des directeurs d’école et du service de l’Éducation Nationale. Et c’est en musique, avec la Marseillaise et l’hymne de Saint-Martin, qu’a débuté cette semaine qui s’annonce riche en activités et découvertes pour les élèves.
 
Faire du multilinguisme un atout, n’est plus un slogan mais une réalité
 
Ce festival a pu voir le jour grâce au soutien de l’association Solidarité laïque, la Fondation UP et l'Office de Tourisme de Saint-Martin mais aussi, comme l’a souligné Michel Sanz, vice-recteur, grâce à la ténacité et à l’implication de tous les enseignants et plus particulièrement au niveau de ses services de Evelyne Fleming et Andy Armongon.
Le multilinguisme est en effet incontestablement un atout majeur qu’il s’agit de valoriser et d’exploiter. Cette action s’inscrit dans la continuité du travail pédagogique mené depuis plusieurs années et vise à donner une visibilité sur l’apprentissage des langues en les fédérant autour d’un même projet … et ce dans toutes les disciplines, de la maternelle à la terminale.
Tous les élèves des établissements publics participeront donc cette semaine à un programme riche d’activités : chants, concours d’écriture ou de poésie, activités artistiques, découvertes des pays d’origine des élèves, ateliers culinaires sur les spécialités locales, pièces de théâtre, danses et costumes traditionnels, et ce en anglais, en espagnol, en portugais ou en créole et … en français qui reste la langue de l’école de la République.
 
Une ouverture sur le monde
 
Un multilinguisme d’autant plus nécessaire que Saint-Martin a une activité touristique tournée vers de nombreux pays à travers le monde. Fidèle partenaire de l’Éducation Nationale (avec une formation au tourisme dès la 4e), l’Office de Tourisme de Saint-Martin, a au centre de ses missions la sensibilisation de touristes potentiels, de langues et de cultures différentes.
Pour Aïda Weinum, directrice de l’OT, il apparait donc essentiel que ce multilinguisme soit développé et valorisé car « ce sont les élèves d’aujourd’hui qui accueilleront nos touristes de demain ». Elle a d’ailleurs rappelé une citation de Goethe toujours d’actualité : « celui qui ne connait rien des langues étrangères, ne connait pas sa culture ».
 
Deux rendez-vous pour le public
 
De nombreuses manifestations sont prévues durant toute la semaine et sont ouvertes pour la plupart au public notamment deux conférences débat au lycée Robert Weinum à la Savane. La première, intitulée « Éducation sports et cultures » est programmée mercredi 6 avril de 18h à 20h et la seconde sur la thématique « l’histoire des langues à Saint-Martin », se tiendra le jeudi 7 avril de 18h à 20h.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.