EDUCATION

Assouplissement des protocoles sanitaires dans les établissements scolaires

Assouplissement des protocoles sanitaires dans les établissements scolaires

24 septembre 2021
Après une rentrée effectuée en niveau 4 dans tous les établissements scolaires, les conditions d’accueil des élèves seront assouplies à compter de lundi prochain à Saint-Martin qui passe en niveau 3 (orange).
 
En raison de l’évolution favorable de la situation épidémique en Guadeloupe, l’Académie a décidé de passer au niveau 4 du protocole sanitaire en vigueur (il était en 4 renforcé pour la Guadeloupe). Une mesure suivie et adaptée par le vice-recteur de Saint-Martin qui place donc l’île en niveau 3 à partir du 27 septembre. A Saint-Barthélemy, c’est le niveau 2 du protocole qui continuera à s’appliquer.
Pour rappel en niveau orange tous les élèves de la maternelle au collège suivent leur enseignement dans les établissements. Les lycéens, eux, continuer d’alterner cours en classe et cours à distance (selon l’emploi du temps établi par les chefs d’établissements). Les activités physiques et sportives sont normales en extérieur, et se limitent en extérieur à celles qui permettent le port du masque et une distanciation de 2m. La limitation du brassage entre élèves de groupes différents est toujours requise et le non brassage entre élèves dans les espaces de restauration demeure impératif.
Dans les écoles, collèges et lycées toute détection d’un cas Covid entraîne la fermeture de la classe. Les élèves devront s’isoler durant sept jour en poursuivant leur enseignement à distance. Des aménagements seront cependant possibles dans le second degré en fonction du nombre d’élèves vaccinés. Quant au port du maque, il reste obligatoire pour tout le monde (excepté pour les élèves des écoles maternelles), en intérieur comme en extérieur … reste à souhaiter que comme cela semble s’annoncer déjà pour la métropole cette contrainte puisse bientôt disparaître dans les établissements des îles du nord, signe d’un retour à une normalité très attendue.
 
Communiqué SE-Unsa Saint-Martin : Le rectorat... infidèle aux postes ?
Le SE-Unsa Saint-Martin souhaite alerter sur la situation des postes de professeurs manquants à presque trois semaines de la rentrée décalée.
Dans le second degré, en particulier dans les trois collèges de Saint-Martin, force est de constater que le nombre n’y est toujours pas, les élèves devront donc encore patienter avant d’avoir tous leurs cours assurés. Certains professeurs contractuels déjà sur l’île attendent également leur affectation !
Que fait donc le rectorat ? Nous avons pourtant un Vice-recteur, mais comme chaque rentrée, nous constatons les mêmes dysfonctionnements. Nous avions pourtant alerté le Vice-recteur dès le début du mois de septembre sur la situation de certains contractuels. Faudra-t-il attendre le mois de novembre pour que tous les cours soient assurés ? Les élèves de Saint-Martin ont eu une scolarité pour le moins chaotique depuis 2017, est-ce vraiment raisonnable de les priver de professeurs, alors qu’ils ont
déjà à supporter les conséquences d’une énième crise ? Nous demandons au rectorat de prendre ses responsabilités et de nommer les professeurs manquants. Le Se Unsa souhaite à toutes et tous une bonne rentrée en dépit des conditions difficiles.
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.