EDUCATION

Une filière spéciale "musique" au collège Soualiga : une première à Saint-Martin!

Une filière spéciale "musique" au collège Soualiga : une première à Saint-Martin!

21 février 2019
Entrées en vigueur depuis près de 15 ans sur le territoire national, les Classes à Horaire Aménagées pour des disciplines artistiques font leur entrée dans les établissements scolaires saint-martinois. La première à voir le jour est une Classe à Horaire Aménagée en Musique, CHAM, pour une classe de 5e du collège Soualiga. Une nouveauté très appréciée par les jeunes musiciens en herbe et que l’on doit à la pugnacité de quelques personnes engagées dans la vie éducative locale. Et ouvertes à d’autres formes d’enseignement.

En effet, le projet de création d’une CHAM qui était déjà à l’étude avant l’épisode climatique Irma, n’a pas été pour autant abandonné, malgré les nombreuses difficultés rencontrées à tous les niveaux après le passage de l’ouragan Irma. Evelyne Fleming, chargée de mission de l’IA-DAASEN au service de l’Education, dont les accointances avec les arts ne sont plus à démontrer et Michel Sanz, chef du service de l’Education, n’ont pas laissé pour autant tomber l’affaire et ont persévéré dans le projet de créer la première CHAM à Saint-Martin, avec la complicité de l’inspectrice en éducation musicale, Ghislaine Bellance, de la direction du collège Souliga, Mr Frigo qui a succédé à Mr Arlach et du professeur d’Education Musicale, Antoine Grandemange. 

L’ART, VECTEUR D’ÉPANOUISSEMENT

cham-2.jpg

Mickael et Liliane Maxwell de l'école The Music Workshop.

Car aux enseignements traditionnels dans nos systèmes d'éducation, on reconnaît désormais le bienfondé pour un meilleur épanouissement des élèves d’ajouter des enseignements artistiques. Musique, théâtre, arts plastiques… autant de disciplines qui participent d’un meilleur équilibre éducatif. Les Classes à horaires aménagées sont des classes spécifiques constituées principalement d’élèves qui ont été repérés pour leur sensibilité à la discipline proposée, pas essentiellement des élèves déjà musiciens, mais qui ont montré leur intérêt aux activités musicales, instrumentales ou vocales. Ces élèves reçoivent donc une formation spécifique dans le domaine de la musique, qui vient en complémentarité avec leur formation générale scolaire. 
Grâce au partenariat mis en place entre l’Education Nationale, le Ministère de la Culture, la Collectivité de Saint-Martin et l’école de musique de Michael Maxwell, The Music Workhop, située à Concordia, la première CHAM de Saint-Martin a vu le jour. 

UNE VINGTAINE D’ÉLÈVES

cham.jpg

Les élèves de la première classe à horaire aménagé en musique de Saint-Martin se rendaient lundi dernier pour la première fois à l'école The Music Workhop.

Une vingtaine d’élèves parmi les classes de 6e du collège Soualiga ont été repérés dès l’année dernière par Antoine Grandemange, professeur de musique. Ils ont été pour cette année regroupés ensemble au sein d’une 5e CHAM, et ont entamé leur cursus aménagé avec 5 heures d’enseignement supplémentaire en musique. Ils ont par ailleurs des horaires allégés dans d’autres disciplines, afin que leur emploi du temps ne soit pas alourdi. 

INSTRUMENTS ET VOIX

Les cours de chant, se passent sous la direction de l’émérite professeur Mr Chang, directement à la Cité Scolaire. De même pour les cours spécifiques de trombone et de trompette qui sont dispensés par Mr Grandemange. Quant aux autres instruments, batterie, clavier, guitare ou violon, ils se déroulent au sein de l’école de musique Music Workshop, avec laquelle le partenariat a été scellé. Lundi dernier, les douze élèves de la 5e CHAM ayant choisi ces derniers instruments se rendaient pour la première fois à la Music Workshop où ils étaient accueillis par Michael et Liliane Maxwell pour un premier cours de musique qui a permis de faire une évaluation de chacun d’entre eux pour mieux les orienter.

PRÉPARATION DE MINI-CONCERTS

La classe de 5e CHAM qui regroupe donc des musiciens instrumentalistes et vocaux devrait travailler à la production de concerts qui seront présentés à différentes occasion, la première étant la manifestation « Arts en fête » en mai prochain. Et sur évaluations, ces mêmes élèves devraient poursuivre ces enseignements aménagés dans les classes de 4e puis de 3e.
Cette classe CHAM, désormais institutionnalisée, devra se pérenniser et Michel Sanz envisage de faire des repérages d’élèves motivés dès les classes de CM de l’école Elie Gibs, afin que ceux-ci intègrent dès la 6e  la CHAM au collège Soualiga.  Et face au succès qui sera remporté par cette première expérience de CHAM, une Classe à Horaire Aménagé, cette fois en théâtre, CHAT, devrait être prochainement créée. 


 UN STUDIO DE MUSIQUE DANS LES PLANS DU NOUVEAU COLLÈGE 
 
 Le Collège 900 dont la construction devrait débuter dès le début de l’année prochaine présente des plans qui comprennent un véritable studio de musique, entièrement insonorisé, ainsi que des boxes de rangement des instruments. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.