EDUCATION

Inauguration de l’exposition « Les Géants » dans le cadre de « L’Art en Fête »

Inauguration de l’exposition « Les Géants » dans le cadre de « L’Art en Fête »

20 mai 2019
Jeudi dernier, en fin d’après-midi, l’école Marie Amélie Leydet était en effervescence et accueillait de nombreux enfants, ainsi que leurs parents, à l’occasion du vernissage de l’exposition « Les Géants ». Une manifestation qui s’inscrivait dans le cadre de la 4e édition de « L’Art en Fête », mise en place par le service de l’éducation de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin.


L’exposition présentait des sculptures réalisées par les élèves de la circonscription, depuis la petite section jusqu’au CM2. Des sculptures conçues à partir de bouteilles en plastique et autres matériaux de récupération que les élèves ont accumulés, assemblés, pour ensuite leur donner une forme. Ces formes ont ensuite été recouvertes de papier collé, puis peintes et vernies pour augmenter leur résistance et devenir ainsi des sculptures.
Ces statues ainsi réalisées sont exposées, depuis hier, avec l’accord de la Collectivité, dans le centre-ville de Marigot. Ainsi, la population pourra les admirer dans les jardins de la Collectivité, devant le Palais de Justice et à l’arrivée de la gare maritime, pour tout ce qui concerne les sculptures liées à la mer. Pour Céline Renger, conseillère pédagogique en arts plastiques de la circonscription des îles du Nord, le but du jeu, pour les enseignants, c’est de travailler le langage, « le langage oral, le langage plastique, et de travailler bien évidemment la dextérité ». Certains élèves ont utilisé des personnages de bandes dessinés pour créer des sculptures, afin de représenter leur quotidien et essayer de le mettre en avant. « Pour certains, c’est un projet écologique, comme la baleine qui ramasse les déchets. Chacun a créé son univers à partir de l’accumulation d’objets pour faire ses sculptures », précise Céline Renger.
Les sculptures seront visibles à Marigot jusqu’au 31 mai, et Céline Renger voudrait sensibiliser la population sur ces œuvres qui sont le fruit d’un travail, pour certains, d’un an et invite le public à ne pas les détériorer, car elles servent aussi à égayer Marigot. Ces sculptures participent aussi « au renouvellement et à l’émergence, de manière à montrer que nos élèves sont aussi capables de faire de très belles choses, et de véhiculer de très beaux messages ».

LArt-en-Fête-3.jpg

LArt-en-Fête-2.jpg

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.