EDUCATION

Les ateliers ont favorisé les échanges entre lycéens et collégiens
Les ateliers ont favorisé les échanges entre lycéens et collégiens

Green Day à la Cité Scolaire : une vraie prise de conscience

25 mars 2019
La direction du lycée Robert Weinum organisait vendredi dernier sa première matinée sur le thème de l’environnement. Un Green Day qui avait pour objectif de faire prendre conscience, aux élèves des classes de seconde, des enjeux majeurs de ce 21ème siècle : le climat et la pollution. Mission réussie au-delà des espérances à en juger par l’implication de tous les élèves du lycée, voire même du collège Soualiga.

 

Dans la lignée des initiatives estudiantines internationales, la cité scolaire s’était mise en mode écologie. Ateliers, projections de vidéos, débats et tables rondes, expériences et démonstrations, dégustations … pas moins de vingt-six ateliers étaient organisés pour aborder les questions liées à l’environnement, questions désormais existentielles. Un sujet très interactif qui a mobilisé les élèves en charge de la réalisation et de la présentation des ateliers, mais également tous les élèves du lycée qui spontanément se sont intéressés à ces différents travaux.

UNE CITÉ SCOLAIRE « ECO-FRIENDLY”

Céline Meilhan, professeur d’anglais à l’initiative du projet, reconnait que la sensibilisation des professeurs a été longue et que les élèves sont bien plus conscients de la nécessité de telles journées. Ce sont d’ailleurs eux qui ont proposé les thèmes dans leur grande majorité. Prendre conscience des enjeux environnementaux mais aussi inculquer de nouvelles habitudes de consommation et d’autres modes de vie pour préserver l’avenir de la planète sont des choses auxquelles ils veulent s’attacher car ils sont inquiets du devenir de leur île.
Déjà, en amont de cette matinée, ils avaient envoyé des lettres aux entreprises locales pour leur suggérer, entre autres, de ne plus utiliser des plastiques pour emballer les œufs, de ne plus mettre la nourriture à emporter dans des boites en polystyrène, de ne plus distribuer de pailles … et vu le peu de réactivité (!), ils se sont posés la question de quoi faire pour que les choses changent. Le Green Day était dans la logique de leur démarche. Depuis novembre dernier, ils ont donc planché sur les solutions envisageables en matière de gestion des déchets, de consommation d’eau, de production d’énergies, de sauvegarde de la faune, de développement de plantations locales, etc. Pour chaque thème, ils ont fait la démonstration que cela était du domaine du possible. ils veulent avant tout du concret pour préserver leur cadre de vie. Dans la continuité de la matinée, les élèves vont donc aménager et gérer un jardin pédagogique dans l’enceinte de l’établissement. L’Association les Fruits de Mer a décidé de contribuer au projet en offrant un certain nombre de plantes indigènes et d’autres acteurs de l’île devraient être mis à contribution pour développer cette expérience.

UN PROJET PÉRENNE

La Préfète Sylvie Feucher très attachée à ces problèmes a salué l’initiative de ce projet menée par l’Éducation Nationale mais également le travail de très grande qualité des élèves qui montre la dynamique de l’établissement. Pour elle, le développement de ces actions dans les établissements scolaires est primordial afin que les futures générations prennent conscience des enjeux. Travailler plus en profondeur sur ces sujets devrait donc faire partie de ses priorité pour l’année à venir. En effet, ces initiatives doivent se répéter pour pouvoir perdurer. C’est aussi le souhait de Madame La Proviseure qui a inscrit l’ensemble du projet au CESC (Comité d(éducation à la citoyenneté) et qui entend bien qu’il fasse partie du projet global d’établissement pour l’inscrire dans la durée. Espérons aussi car, premiers effets de cette prise de conscience, vendredi les élèves avaient entièrement nettoyé les abords de la Cité Scolaire !

Photo-AB-2.jpg

Madame la Préfère a salué la qualité du travail des élèves.

 

Dessin-de-Junior.jpg

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.