ECONOMIE

Initiative Saint-Martin Active toujours sur  la brèche

Initiative Saint-Martin Active toujours sur la brèche

01 mai 2018

Lundi soir, au siège d’Initiative Saint-Martin Active (ISMA) c’est déroulée une conférence de presse qui portait, notamment, sur les activités post-Irma, les perspectives pour l’année 2018 ou encore le Concours de l’Innovation. Tour d’horizon avec Jean-Paul Fischer, président, et Sabrina Rivère, directrice.

« C’est une réunion pour que les porteurs de projets apprennent que nous reprenons notre activité normale, puisque après Irma on a fait de l’urgence, de l’aide aux entreprises, principalement à travers la Fondation de France (FDF) », annonce en préambule Jean-Paul Fischer. L’objectif de la FDF était de favoriser la relance ou le développement d’activités économiques d’entreprises sinistrées.
Une relance qui s’est faite à travers deux outils ; l’aide d’urgence « Relance Saint-Martin », et l’avance remboursable « Relèvement de Saint-Martin ».Sur les 142 dossiers d’avances remboursables, la FDF a financé 30 dossiers, par le biais d’ISMA pour un montant de 741 550 euros. Sur les 526 dossiers d’aides d’urgence, la FDF a déboursé, à ce jour, de 1100 à 5000 euros pour 143 dossiers, pour un montant total de 620 249 euros. Il reste 138 201 euros à distribuer sur les dossiers déjà montés, un solde qui sera engagé lors du Comité solidarité Antilles qui va avoir lieu ce jeudi 3 mai.

L’hôtellerie, la restauration et le commerce en tête des secteurs d’activités

Le bilan de 2017 fait ressortir, entre autres données, que 249 entreprises et 111 associations ont été orientées et accompagnées par les équipes d’ISMA, 45 dossiers Prêt d’honneur en création ont été soutenus par la plateforme pour un montant de 265 072 euros, et 3 dossiers Prêt d’honneur en croissance ont aussi été soutenus par ISMA pour une somme de 52 350 euros. Au total, 1 015 732 euros ont été investit dans l’économie locale, et 20 garanties bancaires pour un montant garanti de 260 740 euros ont été accordées.Les secteurs d’activités des porteurs de projets concernent l’hôtellerie-restauration et le commerce, chacun à 29 %, le service particulier représente 17 %, l’éducation et l’action sociale, le service entreprise, l’agriculture, l’immobilier et la construction complètent les différentes activités. « Quand nous réintégrons une de ces personnes en créant un emploi, cela fait faire des économies à la Collectivité et à l’Etat », assure Jean-Paul Fischer.

Des banques rassurées par les dossiers ISMA

Concernant le bilan de l’accompagnement, Sabrina Rivère précise que « 168 structures sont accompagnées sur la base des années 1, 2 et 3. C’est un suivi trimestriel et personnalisé qui permet au partenaire bancaire d’être rassuré dans le post financement (…) Les banques ont la garantie d’un dossier formalisé et étudié en amont ».Les perspectives 2018/2019 concernent notamment la remobilisation de l’ancrage local d’ISMA avec les partenaires publics et privés, le développement du territoire au travers du financement solidaire et l’accompagnement des petites structures. Parmi les perspectives figurent aussi le renforcement de l’activité de financement pour les TPE (Très petite entreprise) et les ESS (Economie sociale et solidaire), le maintien de l’accompagnement renforcé, ainsi que l’encouragement à la croissance des entreprises, l’innovation, le développement de nouvelles filières…

Un concours pour sensibiliser à l’innovation

Le 4e Concours de l’Innovation, dont les inscriptions ont été closes ce 1er mai, était ouvert à tout le monde. L’objectif de ce concours est de sensibiliser sur l’importance de l’innovation, la détection de projets innovants, favoriser la création de richesses et d’emplois, mais aussi renforcer l’attractivité de Saint-Martin. Si en 2017 il y avait eu 27 candidatures, lundi dernier au soir il n’y avait que 9 dossiers de déposés. Le Concours de l’Innovation est doté de 3 prix ; le 1er prix de 3000 euros est proposé par la Caisse des Dépôts, le 2e prix de 2000 euros est offert par le Crédit Mutuel et le 3e prix de 1000 euros est alloué par Dauphin Télécom.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.