ECONOMIE

Experts comptables, mandataires et administrateurs judiciaires, représentant de la DIECCTE, commissaires  aux comptes, les professionnels se mobilisent pour apporter conseils aux entreprises saint-martinoises.
Experts comptables, mandataires et administrateurs judiciaires, représentant de la DIECCTE, commissaires aux comptes, les professionnels se mobilisent pour apporter conseils aux entreprises saint-martinoises.

Création d’un Guichet-Conseils : Un panel de professionnels au chevet des entreprises

27 mars 2018

Lundi matin, la CCISM invitait le tissu entrepreneurial de Saint-Martin à venir écouter les conseils de tout un panel de professionnels pouvant leur venir en aide dans cette difficile période post-Irma. Genèse d’un Guichet Conseils créé à l’initiative du conseil de l’ordre des Experts comptables de Guadeloupe, destiné aux entreprises.  Un rendez-vous important pour les entreprises, lesquelles, pourtant, ne se sont pas présentées en nombre.

Expert-comptable, représentants de l’Etat, de la DIECCTE (Direction de l’emploi, de la Concurrence, de la Consommation du Travail et de l’Emploi), de l’IEDOM (Institut d’émission des Outre-mer), mais aussi des compagnies d’assurances, des administrateurs et mandataires judiciaires, du Tribunal Mixte de Commerce, le Procureur de la République, tous étaient présents en cette journée de lundi pour répondre aux préoccupations des entreprises saint-martinoises qui peinent à se relever, après le passage de l’Irma. « Des entreprises que l’on sent complètement isolées et pourtant nous savons qu’elles rencontrent des difficultés », expliquait Sandrine Jabouley, avocate et représentante en son absence de la Présidente de la CCISM, Angèle Dormoy.  
Difficultés de trésorerie, difficultés à se projeter dans le court et le moyen terme. Les experts comptables proposent donc la création de ce « guichet-conseils » au sein duquel les entreprises pourront venir exposer leurs problématiques et elles seront orientées vers les professionnels qui pourront leur apporter des réponses. « Immédiatement après le passage de l’ouragan, un important focus a été fait sur les problématiques salariales avec des dispositifs spécifiques qui ont dû être arbitrés par l’Etat. Aujourd’hui, l’heure est à l’étude des autres problèmes que rencontrent les entreprises, quelle que soit leur taille, et de leur apporter des réponses », expliquait la Préfète Déléguée, Anne Laubiès, à l’issue de la réunion du matin tenue avec les chefs d’entreprises.

Un service gratuit

Toutes les entreprises de la place qui rencontrent des difficultés pourront dès les prochains jours s’adresser à ce « Guichet-Conseils » afin d’exposer les difficultés qu’elles rencontrent. Elles seront orientées vers le professionnel le plus adéquat pour lui apporter des réponses : expert-comptable, service de médiation des crédits, administrateur ou mandataire judiciaire, etc… Des conseils dispensés gratuitement par ces professionnels.
Le Procureur de la République en charge des contentieux économiques, Patrick Morisot, ainsi que la Présidente du Tribunal mixte de Commerce de Guadeloupe, tenaient à préciser que « des solutions à travers la voie judiciaire ne devaient pas être ressenties comme des sanctions. Au contraire, des mises en redressement ou en sauvegarde judiciaire peuvent également être une solution permettant de pérenniser une entreprise ».

Les modalités pratiques précisées dans les prochains jours

Un nouveau dispositif d’aide aux entreprises qui va passer par un formulaire à remplir et dont toutes les modalités pratiques, de prises de rendez-vous ou encore de contacts mails pour correspondre ou envoyer des dossiers seront communiquées très prochainement.

L’objectif principal de ce dispositif est de maintenir les entreprises la tête hors de l’eau pendant cette délicate période post-Irma qui induit une activité ralentie, en leur apportant des réponses collégiales.