ECONOMIE

CARIB-IX-SMART-IX : Un IXP d’interconnexion Internet local pour améliorer le débit et réduire les coûts !

CARIB-IX-SMART-IX : Un IXP d’interconnexion Internet local pour améliorer le débit et réduire les coûts !

25 octobre 2022
Dans les tuyaux depuis plusieurs années, le projet Carib-IX a pris une tournure concrète avec vendredi dernier, la signature d’un protocole d’accord conjoint entre le 1er vice-président Alain Richardson, la Caribbean Telecommunications Union (CTU) et les opérateurs locaux, Dauphin Telecom, Computceh, Telem et Flow.
Un projet aux enjeux importants, dont le développement de la digitalisation favorisant le développement de la digitalisation permettant d’optimiser la croissance économique des territoires. Initié à la base par l’opérateur local Dauphin Telecom, il a été pris à bras le corps par le Caribbean Telecommunications Union (CTU), pour le lancer et le coordonner sur les îles de Saint-Martin, de Saint-Barthélemy et de la Guadeloupe.
La mise en place d’un IXP local permet ainsi aux fournisseurs de services Internet de s'interconnecter directement, localement, sans frais, plutôt que d'acheter des services de transit à d'autres fournisseurs de services Internet qui transportent le trafic depuis des IXP plus éloignés. Ce projet de coopération inter-caribéen permet de doter le territoire de Saint-Martin, mais aussi Saint-Barthélemy et la Guadeloupe, alors que d'autres îles de la Caraïbe sont déjà connectées en IXP. Une avancée notable pour les fournisseurs locaux et les utilisateurs d'internet en général. Le Premier vice-président Alain Richardson a salué ce partenariat fructueux avec la CTU et les opérateurs internet locaux, ainsi que l'accompagnement financier d'Interreg Caraïbes sur ce dispositif de coopération et a rappelé "l’importance de la coopération Caribéenne, en particulier en matière de développement numérique, un secteur porteur d'emplois".

Garantir que le trafic Internet reste sur l’île

Les nouveaux points d'échange Internet contribueront à garantir que le trafic Internet domestique des consommateurs reste sur l'île. À Saint-Barthélemy, par exemple, cette augmentation de l'acheminement local du trafic réseau devrait se traduire par des améliorations tangibles des performances du réseau, améliorant ainsi l'expérience des utilisateurs de l'île en matière de services Internet et de télécommunications. À Saint-Martin, la possibilité de créer un pont numérique vers l'infrastructure Internet existante à Sint Maarten, facilitera l'échange de trafic entre les îles. Un réseau national renforcé signifie également une résilience accrue en cas de catastrophe naturelle telle qu'un ouragan, qui peut entraîner la défaillance des installations internationales.
En clair, sans IXP, quand une personne envoie par exemple un courriel à une personne située à proximité de là où elle se trouve, ce courriel peut emprunter des chemins longs et coûteux, le faisant passer par d’autres pays, parfois lointains, avant d’arriver dans la boîte mail du destinataire. Les IXP aident à créer des itinéraires plus courts, plus directs et moins coûteux pour le trafic Internet.
Le protocole d’accord a été signé vendredi dernier en Collectivité, en présence de Gary Kaloo, représentant de CTU et cordonnateur du CARIB-IX Project, et les opérateurs locaux : Eve Riboud directrice de Dauphin Telecom, Jean Arnell directeur de Computech, Kendall Dupersoy directeur de TELEM et Rauf Engels directeur de Flow. Monsieur Gilles Bazajet, Directeur du Programme Interreg Caraïbes, était également présent en visio-conférence.
Le projet CaribIX a reçu un financement du programme INTERREG Caraïbes, cofinancé par le Fonds européen de développement régional de l'Union européenne.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.