CARAIBES

Saint-Barthélemy : l’eau du robinet interdite à la consommation

Saint-Barthélemy : l’eau du robinet interdite à la consommation

24 août 2018

Les derniers contrôles sanitaires effectués à Saint-Barthélemy par l’ARS (Agence régionale de santé) font apparaître que l’eau distribuée par le réseau d’eau de la ville, présente un risque pour la santé des personnes susceptibles de l’absorber. Les analyses indiquent la présence de bromate dans l’eau potable, avec un taux qui ne répond pas aux exigences réglementaires, ce qui la rend impropre à la consommation.

En application du principe de précaution, la SAUR ST BARTH, qui s’occupe du traitement et de la distribution de l’eau, a appelé la population, par voie de communiqué le 9 août 2018, à n’utiliser l’eau du robinet qu’à usage restreint. La Collectivité de Saint-Barthélemy maintient et s’associe à cette recommandation qui sera observée jusqu’à nouvel ordre.
Selon la Collectivité de Saint-Barthélemy, la présence de bromate dans l’eau est très rare en France, car liée directement au procédé de production, c’est-à-dire le dessalement d’eau de mer, à la température de l’eau, supérieure à 25° C, et à l’utilisation de chlore.
Afin de prévenir tout risque, en particulier chez les insuffisants rénaux, les nourrissons, les personnes âgées et les femmes enceintes, il est interdit d’utiliser l’eau de la ville pour les boissons, y compris sous forme de glaçons ou autres dérivés, pour les cuissons d’aliments, pour le brossage des dents, ainsi que pour le nettoyage des légumes ou tout autre genre de nourriture. Il est rappelé que l’action de bouillir de l’eau ne fait pas disparaître le bromate.
Par contre, l’usage de l’eau du robinet est autorisé pour les bains, douches, nettoyage de vaisselle et de linge.

DE NOUVELLES ANALYSES SONT EN COURS

Les cas de présence de bromate dans l’eau de consommation étant très rares, il n’y a pas d’études épidémiologiques correspondant aux cas rencontrés à Saint-Barthélemy. Les seules études qui ont été menées correspondent à une injection orale aigüe au bromate, les premiers effets sur la santé comprennent le vomissement, la diarrhée et les douleurs abdominales. Des effets qui ont été constatés après une ingestion volontaire ou accidentelle de solution neutralisante pour les permanentes de coiffure. Si ces symptômes apparaissent, il est nécessaire de consulter son médecin traitant.
La Collectivité de Saint-Barthélemy, en collaboration avec la SAUR ST BARTH et l’ARS, ont mis en œuvre tous les moyens dont elles disposent en vue du nettoyage et du rinçage des réservoirs d’eau de l’île, ainsi que le réseau de distribution. Une purge complète du réseau a ainsi été effectuée durant le week-end du 18 et 19 août. Une opération qui permettra d’obtenir, dès la remise en service de la distribution, une qualité d’eau qui sera conforme aux exigences réglementaires. Le lundi 20 août, de nouveaux prélèvements ont été réalisés et envoyés au laboratoire agréé en métropole.
La population locale peut se tenir informée en écoutant les communiqués diffusés sur les radios locales et les réseaux sociaux de la Collectivité de Saint-Barthélemy, @comstbarh, ou de la SAUR ST BARTH, @SaurStBarth.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.