A SAVOIR

SAINT-VINCENT :  l’aide s’organise autour des populations sinistrées

SAINT-VINCENT : l’aide s’organise autour des populations sinistrées

20 avril 2021
Depuis le 9 avril, date à laquelle a eu lieu la première explosion du volcan La Soufrière, l’île de Saint-Vincent vit au rythme des explosions qui engendrent des milliers de tonnes de cendres qui retombent en pluie sur tout le territoire, s’infiltrant partout et polluant les rivières, sources d’eau potable. La pollution des rivières a imposé l’arrêt d’une grande partie de l'alimentation en eau potable et la population n'a plus que 20 % de ses ressources habituelles en eau. Selon les scientifiques de l’Université des Antilles (UWI), l’éruption de La Soufrière de St Vincent est loin d’être terminée et les populations doivent se préparer à de nouvelles explosions. Au total, 20 000 personnes sur les 110 000 habitants que compte l’île, ont été évacuées de la « zone rouge », alors que l’île ne recense une capacité d’abri que pour 5 000 personnes environ. L’aide à la population s’organise et un appel aux dons est lancé de toute part.
 
L’OECE, coordonnateur des actions
L’Organisation des États de la Caraïbe Orientale (OECE) dont Saint-Martin est un membre associé, joue un rôle de soutien important afin d’organiser la solidarité entre les chefs de gouvernements des différents États membres. Selon l’OECE, la crise devrait durer au moins 3 mois et les besoins financiers sont évalués à hauteur de 100M$. Une campagne de collecte en ligne a été lancée et l’Union Européenne se serait engagée à participer à hauteur de 740 000€.
 
La frégate Ventôse en action
Outre les navires des armées trinidadienne et vénézuélienne, la frégate de surveillance Ventôse des Forces Armées aux Antilles (FAA) est partie de sa base de Fort-de-France mardi 13 avril dernier affrétée d’une cargaison composée de 24m3 de fret humanitaire fournis par la Plateforme d’Intervention Régionale Amériques et Caraïbes (PIRAC) de la Croix Rouge française (kits d’éléments de protection individuels COVID et kits de nettoyage), 75 tonnes d’eau potable dont 45 tonnes fournies par le Groupe Bernard Hayot GBH, 25 tonnes fournies par les FAA et 5 tonnes fournies par la Collectivité Territoriale de Martinique (CTM). Des kits d’éléments de protection individuels à visée respiratoire et oculaire ont également été chargés dans le navire. Des acteurs du programme alimentaire mondial et de l’état-major interministériel de zone Antilles (EMIZA) ont pris place à bord, pour une mission d’évaluation de l’ensemble des besoins de la population. Une deuxième rotation logistique pourrait être organisée par les FAA dans les jours à venir.
 
159 passagers évacués par le navire Celebrity Reflection
Samedi 17 avril, 159 passagers pour la plupart ressortissants des Etats-Unis, du Canada ou de Grande-Bretagne ont débarqué sur le port de Pointe-Blanche. Ils ont été évacués depuis Saint-Vincent à bord du navire de croisière Celebrity Reflection de la compagnie Royal Caribbean Cruise Lines (RCCL), et ont été acheminés vers Sint Maarten afin de pouvoir reprendre un vol vers leur pays d’origine. Ils ont été accompagnés dans leurs démarches à effectuer (réservation de vols et de séjours dans les hôtels). Les autorités de Sint Maarten ont par ailleurs précisé que « les passagers à l'arrivée ont tous eu un test COVID-19 PCR négatif dans les 72 heures précédant leur arrivée ».
 
Appel aux dons de la Croix Rouge Française
La Croix-Rouge française lance un appel à dons pour soutenir ses actions et celles des volontaires de la Croix-Rouge de Saint-Vincent-et-les-Grenadines qui sont en première ligne pour venir en aide aux populations sinistrées. Anticipant la catastrophe depuis le mois de décembre, sa Plateforme d’Intervention Régionale Amériques Caraïbe (PIRAC)a pré-positionné dans le pays des stocks de première nécessité en prévision d’une catastrophe à venir (kits abris, kits hygiène, kits cuisine, moustiquaires, couvertures, etc.). Dans l’immédiat et dans le prolongement des stocks d’eau envoyés en première urgence, la PIRAC prévoit pour une réponse moyen-terme de déployer des spécialistes du traitement d’eau en urgence ainsi que des moyens mobiles de potabilisation afin de fournir en eau les populations qui en sont privées. En fonction de l’évolution de la situation, d’autres actions seront à envisager afin de relever le défi d’une crise humanitaire et sociale qui peut être amenée à s’inscrire dans le temps et à atteindre durablement un pays et une population déjà affaiblie notamment par les conséquences de la situation sanitaire.
La Croix Rouge Française rappelle que l’île de Saint-Vincent est de surcroît frappée par deux épidémies, la Covid-19 et la dengue, ce qui rend encore plus prégnante la vulnérabilité de la population. Près de 300 000 personnes seraient impactées par cette catastrophe dont les effets risquent de se prolonger, a indiqué la Croix Rouge française par voie de communiqué.
Les dons peuvent être effectués sur le site : https://donner.croix-rouge.fr/pirac/
 
Appel à une assistance financière PAR LE ROTARY CLUB de Saint-Martin Nord
« Compte tenu du fait que les aéroports de l'île sont fermés et des problèmes logistiques liés à l'éloignement de St-Vincent (600 km au sud de St-Martin) et des contraintes de rupture de charges, via la Martinique ou l'île de Bequia, pour les livraisons par voie maritime, le Rotary-club de Saint-Martin Nord préconise, dans l'immédiat, une assistance financière pour les besoins de la population à court, moyen et long terme. Merci aux personnes physiques ou morales, qui voudraient nous aider dans l'assistance à la population sinistrée par cette catastrophe naturelle, de bien vouloir faire un don à notre Rotary-Club de Saint-Martin Nord, par chèque, par carte bancaire ou par Paypal via le lien de notre site internet (https://www.rcsmn.fr/don/comment-faire-un-don), en précisant vos coordonnées, afin de nous permettre de vous envoyer un reçu fiscal et de vous informer de l'usage qui sera fait de votre don (Si vous êtes résident fiscal à Saint Martin, votre don à notre association bénéficiera d'une déduction fiscale de 80% sur les bénéfices de votre IR ou IS ; ou 66% pour les résidents fiscaux de France métropolitaine ou d'Outre-Mer) ».
Le Rotary-club de Saint-Martin Nord District 7020 peut être contacté via : - www.rcsmn.fr - Tel. 06 90 77 60 19 - Page facebook : https://www.facebook.com/rotaryclubsaintmartinnord )
 
Collecte de dons aux quatre coins de l’île
La population de Saint-Martin s’est également rapidement mise en action pour organiser des collectes de dons. Plusieurs points de collectes de biens de première nécessité sont organisés depuis la fin de la semaine dernière (pour les bébés : couches, lingettes, petits pots, lait, etc. et aliments en conserves, aliments secs, nécessaires de toilettes, eau, javel, etc.)
Un premier bateau est parti vers l’île de Saint-Vincent vendredi dernier et d’autres bateaux seront au départ avant la fin de la semaine.
Les points de collectes sont les suivants :
- La Plantation, à Orient Bay
- Grape Wine à Hope Estate
- Laurence au 0690 40 38 80 à Hope Estate / Cul de Sac
- Doris au 0690 22 92 70 à Concordia / Marigot
- Restaurant Mezza Luna à la Baie Nettlé
 
Les animaux domestiques également dans la boucledes actions de solidarité
Les animaux domestiques souffrent également de cette catastrophe, du fait du manque d’eau et de nourriture. Des collectes d’aliments pour chiens et chats sont également organisées sur l’île. L’Association I Love My Island Dog a fait don du stock qu’elle garde en réserve en cas de cyclone ou autre événement majeur et appelle également tous ceux qui souhaiteraient apporter leur contribution (les vétérinaires, les grossistes en alimentation, les particuliers…) à apporter des paquets de croquettes ainsi que de l’eau à Budget Marine, à Cole Bay, qui est en capacité de les stocker. Les personnes qui n’auraient pas de moyen de transport pour aller jusqu’à Budget Marine à Cole Bay peuvent contacter l’association I Love My Island Dog via sa page Facebook ou au 0690 50 34 07, qui viendra récupérer vos dons. Un premier bateau affrété par ces collectes est parti hier, d’autres départs auront lieu dans le courant de la semaine et les semaines suivantes.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.