A SAVOIR

MAIF : Fin au 1er octobre de la couverture assurance pour les véhicules circulants en partie Hollandaise

MAIF : Fin au 1er octobre de la couverture assurance pour les véhicules circulants en partie Hollandaise

06 août 2021
A compter du 1er octobre prochain, les sociétaires de la MAIF ayant souscrit une assurance automobile devront se cantonnerà circuler exclusivement sur la partie française de l’île ; le groupe d’assurances mutualistes a décidé de se conformer à la réglementation en vigueur en n’assurant plus les sinistres qui surviendraient en partie hollandaise.
 
C’est par un courrier reçu courant juillet que les sociétaires de la MAIF ont été informés qu’à compter du 1er octobre prochain, leur assurance automobile ne couvrirait plus les sinistres qui pourraient survenir en partie hollandaise de l’île. En effet, le territoire de Sint Maarten devenu depuis 2010 un territoire autonome rattaché aux Pays-Bas, ne fait pas partie de l’espace économique Européen et n’est donc pas présent sur la liste des pays figurant sur la carte verte internationale d’assurance. « Une tolérance a jusqu’alors été instaurée afin de continuer à indemniser les assurés, toutefois ne détenant pas les agréments nécessaires, les dossiers se sont avérés chaque fois très compliqués, et la direction a décidé de se conformer à la législation en vigueur», nous indiquait un conseiller MAIF joint par téléphone.
 
Résiliation de contrats sans frais et Sans préavis
 
La MAIF invite ses assurés qui circulent indifféremment sur les deux parties de l’île de Saint-Martin à se rapprocher d’un assureur agréé localement pour les assurances automobiles et confirme que la résiliation du contrat en cours se fera sans frais et sans préavis. Ceux ne circulant que sur la partie française seront toujours couverts pour un sinistre qui surviendrait en partie française.
Assureur historique des enseignants d’abord, puis de nombreux fonctionnaires avant de s’ouvrir à la fin des années 1990 à un public exerçant dans le privé et enfin en 2020 d’ouvrir son capital aux entreprises, la MAIF qui signe « assureur militant » compte, toutes proportions gardées, un nombre important de sociétaires résidant à Saint-Martin. Des assurés qui auront sans doute été surpris de cette annonce, d’autant que la compagnie d’assurance avait plutôt eu bonne presse à la suite de l’ouragan Irma, quant à la fluidité des dossiers traités pour le remboursement des sinistres déclarés. Dans son courrier, La MAIF rassure toutefois ses sociétaires en précisant que leurs souscriptions à d’autres assurances en partie française (habitation, vie, etc…) restent effectives.
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.