A SAVOIR

Le choix entre libre circulation du virus ou liberté de la population ?

14 août 2020
Le virus fait fi des clivages politiques et des états … il progresse à son rythme, ralentit ou accélère, mais concerne tout le monde. Ces derniers jours ont connu une nouvelle flambée de cas. L’île comptait hier 170 personnes testées positives au Covid-19. Une tendance à la hausse commune à bon nombre des îles de la Caraïbe.
 
Au sortir de déconfinement la zone caraïbes comptabilisait 10 631 actifs. Trois mois plus tard, ce sont plus de 121 000 personnes qui ont contractées le virus dont 2 000 sont décédées, soit un taux de mortalité de moins de 1,7% pour l’ensemble des 28 territoires pris en compte. Globalement si le nombre de cas connait toujours une courbe ascendante, celle des décès fléchit sensiblement et parallèlement la moitié des malades a été déclarée guérie. A noter que plus de 82 000 cas sont localisés sur la République Dominicaine, Porto Rico et Haïti, territoire qui a connu la plus forte hausse sur cette période.
Le taux de mortalité, le plus élevé est détenu par les Iles Vierges Britanniques (11,11%), chiffre cependant peu probant car un décès sur 9 personnes contaminées. Sint-Maarten est juste derrière avec 17 décès, et un taux de mortalité de 7,76%. Il est de 4,76% pour Saint-Martin avec quatre décès.
 
Sint Maarten : fermeture complète des bars, casinos et boites de nuit
 
Le cap des 100 cas franchi, le gouvernement de Sint Maarten annonçait de nouvelles mesures, plus strictes. Lors du conseil des ministres de mercredi, la décision a été prise de modifier le décret du 7 août qui imposait une fermeture à minuit de tous les établissements. La ministre du Tourisme, des Affaires économiques, des Transports et des Télécommunications, Ludmila de Weever, a déclaré : «… les casinos, les bars, les boîtes de nuit, les salons seront fermés dès que notre règlement ministériel sera finalisé ». La mesure sera donc effective dès parution du décret.
Les conditions d’ouverture des restaurants sont, elles, toujours à l’étude, mais elles devraient s’orienter vers une ouverture uniquement de ceux pouvant servir en extérieur. Les salles de conférence ou dédiées aux événements, pourraient être soumises à une limitation du nombre de personnes autorisées à l’intérieur.
 
Sur les iles françaises
 
En Guadeloupe l'épidémie poursuit sa progression inquiétante. 50 nouveaux cas en seulement 48 heures depuis lundi, quatre personnes sont hospitalisées. Pour l’instant, il n’y a pas de mesures supplémentaires et l’obligation de porter le masque en extérieur n'est pas généralisée.
En Martinique, la préfecture et les autorités sanitaires recommandent à toute personne ayant séjourné à Saint-Martin dans les quinze derniers jours de réaliser un test virologique sans délai. Une mesure prise en raison de la découverte de clusters en lien avec notre territoire. Le port du masque dans les rues piétonnes, les marchés, les lieux de vente de produits de la mer et les commerces ambulants de bord de route devient obligatoire.
A Saint-Martin, pas de changement cette semaine en termes de mesures, mais la frontière demeure fermée sans date annoncée pour la levée des contrôles. La rumeur sur la fermeture de l’aéroport de Grand Case est pour le moment infondée. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.