A SAVOIR

Après le passage de l'ouragan Iota, l'Amérique centrale dévastée

Après le passage de l'ouragan Iota, l'Amérique centrale dévastée

20 novembre 2020
Iota, ouragan de catégorie 5 sur l’échelle de Saffir-Simpson, a frappé l’Amérique Centrale dans la nuit de lundi à mardi, avec des vents atteignant les 260 km/h. A ce jour, les pays de la région déplorent au moins 38 morts ainsi que de nombreux dégâts causés par ce dernier ouragan.
 
L’ouragan Iota a laissé derrière lui un paysage de désolation. Maisons détruites, toitures arrachées, éboulements de terrain… Le Nicaragua, le Honduras, le Guatemala, la péninsule Colombienne, tous des pays qui ont été traversé par le cyclone, à peine 2 semaines après le passage d’un autre ouragan, Eta, de catégorie 4 lequel, selon les sources officielles, a fait au moins 200 morts et impacté plus de 2 millions de personnes.
 
Au moins 38 morts et des milliers de sans-abris
 
Au Nicaragua, 18 personnes, dont 7 enfants, auraient péri dans un glissement de terrain et dans les inondations. Le Honduras déplore 14 personnes décédées, le Guatemala en compte 2. 1 personne serait également décédée au Salvador. Selon le dernier bilan, au moins 38 personnes seraient mortes dans toute la région. Des dizaines de milliers d'autres se retrouvent sans habitation, sans électricité ni eau courante. Rétrogradé en tempête tropicale, Iota a balayé mercredi Le Salvador avant d'atteindre la côte Pacifique.
Un nombre record de 30 tempêtes tropicales a été enregistré cette saison dans les Caraïbes, en Amérique centrale et dans le sud-est des Etats-Unis. Une situation qui ne devrait pas s'améliorer. Selon les scientifiques, le réchauffement des mers causé par le changement climatique rend les ouragans plus forts et plus destructeurs. Les chefs d'Etat des pays d'Amérique centrale ont accusé les pays industrialisés d'être responsables du réchauffement climatique. Ils ont ensemble présenté lundi une demande d'aides pour la reconstruction aux organismes financiers internationaux. (Sources AFP)
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.