A SAVOIR

Analyse de la situation sanitaire dans les Caraïbes : c’est pas gagné !

Analyse de la situation sanitaire dans les Caraïbes : c’est pas gagné !

14 avril 2020

1 935 646 personnes sont infectées par le Covid-19 dans le monde, qui a fait à ce jour 120 914 morts. Les politiques mises en place pour lutter contre le virus divergent selon les pays. Les États-Unis touchés plus tardivement ont cependant d’ores et déjà testé 2 964 726 personnes. Dans les Caraïbes malheureusement l’heure n’en est pas encore aux tests et les différentes îles tablent sur le confinement pour enrayer la propagation de la maladie. Une technique qui porte ses fruits lorsque le confinement a été instauré dès la détection des premiers cas … ailleurs, les chiffres continuent à progresser.

TABLEAU ok


A ce jour on compte 5036 cas actifs, soit 1571 de plus que la semaine dernière.

Ce n’est pas une surprise, les îles dans le haut du tableau, La République Dominicaine, Porto Rico et Cuba connaissent toujours une hausse importante de cas déclarés. Ces trois territoires recensent à eux seuls 4 275 actifs. Simple soustraction, il y a donc un peu plus de 760 cas répartis sur les vingt-cinq autres territoires comptabilisés dans ces statistiques. Ce chiffre doit cependant être considéré dans sa juste mesure car il faut tenir compte de la petitesse de certains territoires où un seul premier cas peut être dévastateur très rapidement.

Sint-Maarten détient le plus fort taux de mortalité

Paradoxalement ce ne sont pas les territoires qui enregistrent le plus grand nombre de cas qui ont le plus fort taux de mortalité : 5,59% pour la République Dominicaine, 4,98% pour Porto Rico et 2,89% pour Cuba. Le plus fort taux de mortalité est détenu par Sint-Maarten qui avec 9 décès pour 52 cas déclarés obtient le triste score de 17,31% juste devant les Bahamas avec 16,33%. Saint-Martin pour sa part affiche 6,25%. Ces chiffres sont cependant à relativiser, car susceptibles de changer en quelques heures, en fonction du nombre de nouveaux cas et de nouveaux décès.

Les guérisons en hausse

Le chiffre des patients déclarés guéris est lui aussi en hausse, et là c’est plutôt une bonne nouvelle, avec 337 personnes de plus comptabilisées en une seule semaine. Mais une fois encore il faut être prudent car le virus circule désormais partout. L’ile de Saba jusqu’à présent épargnée a déclaré son premier cas samedi et un second cas hier. Vendredi Antigua déplorait un premier décès. Haïti a enregistré 15 cas en une semaine, ce qui peut paraître inquiétant aux vues des conditions de vie des habitants et du système de santé très défaillant. Les îles Cayman semblent avoir du mal à contenir l’épidémie avec vingt cas supplémentaires sur la période. La Martinique et la Guadeloupe quant à elles semblent connaître une très légère stabilisation avec « seulement » six nouveaux cas enregistrés respectivement. Mais la Martinique déplore quatre décès supplémentaires au cours de la semaine.

Soyez patients, et plus que jamais, respectez les mesures mises en place pour endiguer la pandémie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.